Culpabilité et Contrition.

Posté par bifaceb le 20 avril 2012

 Deux C de repentance pour quatre C d’horreur humaine historique .

Nous sommes les héritiers de nos aïeux. Ils nous on légué un patrimoine culturel, industriel, monumental, et, au-delà, un mode de vie et de relation à l’autre qu’on appelle « civilisation ».

Dans cet héritage, je suis fier des cathédrales, de la Renaissance, des Lumières, de Versailles, de la déclaration des Droits de l’Homme de 1789, de l’esprit des poilus de 14-18, du programme du CNR, de l’Europe construite sur les débris des vieux conflits, de la littérature , des sciences, des arts, qui ont traversé ces siècles, des noms reconnus dans le monde entier, de Molière à Hugo ou Pasteur, et tant d’autres…

Par ailleurs, j’éprouve une culpabilité héritée, et je fais acte de contrition pour quatre faits majeurs qui furent, à des degrés différents, des erreurs, des fautes, voire des crimes.

-En premier lieu les Croisades qui, au-delà de la dimension religieuse, furent source de massacres, contribuèrent à vider la France de ses « élites » pour les lancer dans des combats incertains, qui, gagnés puis perdus, ont laissé la trace d’une tentative d’invasion.

-En second lieu la Colonisation qui, basée sur l’hypothèse assumée de races et de civilisations inégales, de terres peu occupées  a créé dans ces pays des locaux dominés, des envahisseurs dominateurs, sans que soit recherchée la mixité et le métissage permettant de fusionner les peuples. Même si les apports de la science, les investissements réalisés au XX eme siècle améliorèrent les conditions de vie des « indigènes », même si l’éducation et les structures politiques y furent progressivement développées, l’incapacité à traiter d’égal à égal a fait pencher la balance d’une colonisation de coopération, de raison, à un colonialisme de séparation, parfois d’affrontement.

- La Conquête de l’ouest, avatar de cette mise en valeur des territoires et de mise au rancart de leurs habitants traditionnels,  a aussi conduit à ce diptyque : mépris et massacres.

-enfin, le pire, le Commerce triangulaire, ou l’institutionnalisation, l’industrialisation de la déportation et de l’esclavage, alors même que l’Europe découvrait la civilisation des Lumières, les droits de l’Homme sur un fond de civilisation chrétienne faite d’Amour du Prochain.

Ce dernier crime est celui qui fit le plus de victimes, qui laisse aujourd’hui dans la géographie et l’Histoire une trace indélébile qui témoigne de la perte de repères de nos aïeux vis-à-vis des droits humains.

Une Réponse à “Culpabilité et Contrition.”

  1. bifaceb dit :

    la traite esclavagiste : une horreur et une honte
    la colonisation : une erreur et une faute !

Laisser un commentaire

 

Racisme Anti Kabyles |
alfredsylvens |
Marie Anne Isler Senatorial... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | libre pensée
| le rôle de la France dans l...
| athmanebessalem