radio footbeauf

Posté par bifaceb le 30 mars 2013

 

L ‘autre jour, une auditrice, sur RMC, qualifiait Benzema de « grosse blague  » et argumentait qu’il ne devrait pas être sélectionné,
au vu de ses piètres performances…

Le commentateur dit quelques mots et passe la parole à Bernard Lacombe, conseiller spécial du Président de l’OL, qui, au lieu d’argumenter, de demander plus précisément pourquoi, comment, d’essayer de la convaincre, de voir si elle avait vraiment des arguments, comme il l’aurait sans doute fait avec tout interlocuteur « normal », « footeux« , lui dit « je ne discute pas avec les femmes, c’est ma vision des choses. Qu’elles retournent à leurs casseroles. Cela ira beaucoup mieux comme ça ».
Le présentateur ne réagit pas, l’auditrice n’a plus la parole, la conversation glisse sur le sujet suivant.

Avant, on en serait resté là. Magie d’ Internet, le buzz s’est emparé de l’affaire et les internautes ont aussitôt commenté, condamné ce dérapage machiste . Certains, certaines ont fait remarquer que les footballeuses lyonnaises avaient été dix fois championnes de France, deux fois championnes d’Europe, à tel point que leur entraîneur a menacé de quitter le club suite au propos de BL.

Médias, féministes, comiques, ont largement commenté ces propos, ce « dérapage » et Bernard Lacombe a été obligé de s’excuser :

« Je suis désolé si mes propos tenus hier sur l’antenne de RMC  ont pu blesser les femmes et en particulier les sportives et les footballeuses ».

http://www.lepoint.fr/sport/lacombe-s-excuse-apres-son-derapage-26-03-2013-1646377_26.php

 

 

Voilà qui méritait d’être dit et, même si son interlocutrice n’est pas directement citée dans le propos,

elle a fait reculer le verbe machiste et  simpliste, et peut être fière :

désormais ces propos de vestiaire n’auront sans doute plus de place sur les antennes…

Sa mère, son père, ses soeurs et  ses frères , ses amis ou amies, les femmes,les auditrices, les commentatrices,

les « on refait le match », les footballeuses, et toutes les sportives peuvent la remercier !!

 

 

radio footbeauf dans misc

 

Publié dans misc, perso | Pas de Commentaire »

Familles, je vous tais,familles, je vous taxe.

Posté par bifaceb le 28 mars 2013

 

Le gouvernement se préoccupe de trouver de l’argent. Il a en ligne de mire la politique familiale. Celle-ci avait été déjà écornée au titre des lois votées en 2012 : limitation de l’avantage du quotient familial, des avantages liés à l’emploi d’un salarié à domicile, suppression de la déduction d’ISF pour les enfants au foyer, etc…

Cette fois ce sont les allocations familiales qui sont en ligne de mire. Pourquoi ?

D’abord, parce que presque 13 milliards d’euros font envie en cette période de difficultés budgétaires, ensuite car cela permet de mettre de son côté ceux qui n’ont pas d’enfants, plus d’enfants, ceux qui s’estiment en dessous des seuils…

Quand un chiffre est annoncé (53 000 euros pour deux parents et deux enfants), d’un coup, on voit que ce sont bien les classes moyennes qui sont ciblées, celle qui ont deux salaires juste au dessus de la rémunération médiane.

En effet, pourquoi ne pas revoir ce système qui aide à partir du deuxième enfant, qui s’arrête à 20 ans, qui dépend peu de l’âge…

Pourquoi ne pas fusionner le système d’Allocations Familiales, les autres prestations : Complément familial, Allocation de soutien familial, Allocation d’éducation de l’enfant handicapé, Allocation journalière de présence parentale (AJPP), les Prestations d’accueil du jeune enfant (PAJE) (naissance, adoption, …) complément du libre choix de mode de garde, complément du libre choix activité, Allocation de rentrée scolaire (ARS), Prime de déménagement, Aide au logement,…

Pourquoi ne pas revoir tout cela en y mettant plus de cohérence, en simplifiant autant que possible,  mais en ne mettant pas comme objectif le gain de quelques milliards, mais plutôt la réussite de la politique de soutien aux familles ?
Economiser 2 Mds €, c’est moins de 1% du budget de la sécurité Sociale : les prestations « famille » représentent moins de 15 % du total, alors que retraites et maladie en font plus de 75 %.

Ce déficit  totalement du au fait qu’on  impute depuis 2011 aux comptes « famille » la totalité des avantages retraite de ceux, celles qui ont eu trois enfants (FSV),
pour 4, 4 milliards, le double du déficit prévu !

Alors que ceci pourrait aussi bien être mise sur le compte d’une politique de retraite, et sert sans doute peu la natalité:
on ne fait pas des enfants entre 20 et 40 ans, pour, à 60 ans, donner un coup de pouce à sa pension !

On a l’impression de revoir la manœuvre politique classique de la droite :
on crée un déficit, on le pointe, puis on diminue les dépenses pour réduire le déficit supposé/imposé…

Revoir la politique familiale, oui, pour la faire évoluer dans ses missions, pas pour économiser sur l’avenir en ratiboisant les prestations et en prenant le risque de décourager les parents qui, par la natalité, la qualité de l’éducation des enfants, sont un pilier majeur de la réussite collective de notre société.

Publié dans économie politique société démographie, la politique au quotidien | Pas de Commentaire »

courage et cancer

Posté par bifaceb le 26 mars 2013

 

« the battle we didn’t choose »

http://mywifesfightwithbreastcancer.com/

 

très beau et très émouvant

dur.

 

courage et cancer dans perso breast-cancer-200x300

 

pour toutes celles qui l’ont vécu,
qui y sont survécu,

pour celles qui n’ont pas survécu,

pour leurs proches.

Publié dans perso | Pas de Commentaire »

duplicité

Posté par bifaceb le 20 mars 2013

Cahuzac est resté pour moi le ministre qui, avec le même aplomb, a rejeté en 2012,  exactement un an plus tard,
un amendement au PLF qu’il avait défendu en 2011, visant à faire entrer dans le champ de l’ISF,
sous certaines conditions, certaines œuvres d’art.

De cet homme, après une telle duplicité,  peu de choses peuvent m’étonner …

 

Par ailleurs compétent mais un peu arrogant,

quelques mois de diète politico médiatique

lui feront sans doute du bien !

DSK est bien revenu en politique,

après sa démission pour inculpation

dans l’affaire de la MNEF,

avant de sombrer pour d’autres raisons !

Publié dans la politique au quotidien | Pas de Commentaire »

une décision idéologique significative

Posté par bifaceb le 19 mars 2013

 Qui après cela  soutiendra que la Commission, les instances européennes n’ont pas de doctrine en matière de propriété privée ou publique des entreprises?

quand l’actionnaire public fait son devoir en disant qu’il soutiendra son entreprise, sans débourser un sou, sans coût,
il est attaqué par les concurrents, condamné par la justice européenne!

—————————————————————————————————————————————-

France Telecom : le soutien moral de l’Etat en 2002 était finalement bien une aide prohibée

19 mars 2013

Le bras de fer juridique n’est pas encore terminé…

La Cour de Justice de l’Union européenne a infirmé l’arrêt du Tribunal de première instance qui avait annulé la décision de la Commission qualifiant d’aide d’Etat les déclarations de soutien et l’avance d’actionnaire de l’État français en faveur de France Télécom. En 2004, le régulateur européen avait estimé que l’avance d’actionnaire accordée par l’Etat français à l’opérateur en 2002, 9 milliards d’euros, constituait une aide incompatible avec le Traité, même si elle n’avait finalement pas été utilisée. Le Tribunal avait annulé cette décision au motif que si les déclarations de la France avaient contribué à restaurer la confiance des marchés dans la société, l’avantage n’avait pas entraîné une diminution correspondante du budget étatique « de sorte que la condition relative au financement au moyen de ressources d’État n’était pas remplie ».

Saisie par Bouygues et Bouygues Telecom dans deux pourvois distincts, la Cour a estimé, dans un arrêt publié ce matin, que le Tribunal a commis des erreurs de droit, tant dans son contrôle de l’identification par la Commission de l’intervention étatique conférant une aide d’État que dans l’examen des liens entre l’avantage identifié et l’engagement de ressources d’État constaté par la Commission.

L’affaire est donc renvoyée devant le Tribunal, « pour qu’il statue sur les arguments soulevés devant lui par la France et France Télécom sur lesquels il ne s’est pas prononcé », mais la Cour statue elle-même définitivement sur les arguments traités par le Tribunal. Il en ressort que c’est à bon droit que la Commission a estimé que l’avance d’actionnaire a conféré un avantage à France Telecom, octroyé au moyen de ressources d’État. En 2004, la Commission avait estimé que l’élément psychologique de nature à créer un climat de confiance sur les marchés constitue une aide, mais n’avait pas, à l’époque, demandé la récupération de cette aide complexe à chiffrer.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

les braqueurs de banque de l’ISF

Posté par bifaceb le 18 mars 2013

 

Tout à fait à l’est sur la carte, près des côtes turques, plus à l’est qu’Istanbul, dans une méditerranée très « Asie Mineure », pas si loin de la Syrie, une île pas immense, un peu oubliée souvent dont nous avons plus entendu parler pour des aspects militaires, dus à la « confrontation » avec le Nord,  actuellement turc, au contexte régional…

nous pensions qu’avec l’Europe du Sud  « classiques » : Grèce, Italie, Espagne, Portugal nous avions notre dose de difficultés économiques.

Eh bien non, le coup de tonnerre financier vient de Chypre :
une taxe, un prélèvement obligatoire, mécanique  sur les dépôts, entre 6,75% et 9,9%, applicable immédiatement !!

 

les braqueurs de banque de l'ISF  dans économie politique société démographie europe-union-europeenne--300x254

Sacrée innovation!

Moi qui pensais que le droit européen garantissait les dépôts bancaires des particuliers jusqu’à 100 000 euros !

Voilà une mesure étudiée dans le plus grand secret, appliquée avec rapidité et brutalité, consistant simplement à spolier les déposants, petits ou grands, sans tenir compte de la situation réelle (patrimoine immobilier ou mobilier, emprunts, etc…)
à côté de cela notre ISF a un air de prix de vertu, et Mélenchon un enfant de chœur face au FMI et à la « troïka » de bureaucrates auxquels les Russes ont donné prêté main fort pour faire main basse sur le grisbi.

Là encore, ce sont les classes moyennes qui vont trinquer, car je suis bien persuadé que les produits financiers des importants détenteurs de capital, propriétaires d’entreprises par exemple, ne seront pas touchés.
Qu’une mesure pareille puisse avoir lieu dans un pays de l’Union Européenne, une communauté basée sur le droit, où toute mesure fiscale est discutée âprement va créer des frissons chez beaucoup de citoyens, qui vont peut-être limiter leurs dépôts en Europe et éventuellement regarder vers quelques places plus discrètes, voisines ou  lointaines…
en attendant de descendre dans la rue pour leurs avoirs bancaires !

Publié dans économie politique société démographie, la politique au quotidien | Pas de Commentaire »

 

Racisme Anti Kabyles |
alfredsylvens |
Marie Anne Isler Senatorial... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | libre pensée
| le rôle de la France dans l...
| athmanebessalem