adopté !

Posté par bifaceb le 23 avril 2013

La loi sur le mariage et adoption des couples de même sexe est en train d’être votée.

Mon blog a décrit fin janvier mes interrogations, mes réticences :

- une conséquence symbolique d’abord : je pense qu’elle aura assez vite une incidence sur le vocabulaire administratif, que progressivement, rapidement, les termes père et mère disparaitront des formulaires, pour des termes neutres : parent A, parent B, … le même sort sera à terme aussi dévolu à ces mots trop chargés des miasmes d’une époque maintenant révolue : épouse et époux.

- un risque réel, je le crains, pour les enfants élevés par des couples de même sexe, leur processus de construction des genres étant plus compliqué : la diversité d’opinion, de posture, de vision du monde née de l’altérité, de la parité, étant réduite dans ces couples.

Mais il était impossible que cette loi ne soit pas votée:

- c’était un engagement clair du candidat François Hollande

- notre société a une très forte sensibilité aux demandes d’égalité

- la défense des « intérêts moraux » de futurs adoptés est compliquée,
pas facile à illustrer, médiatiser…

- à l’inverse, le mouvement LGBT est actif, structuré, et avait préparé ce débat,

-le mouvement des anti a eu du mal à se trouver des porte-parole de qualité, entre les évêques, l’Eglise, les religions, dont les français se méfient en matière de mœurs, car ils ont mal compris ses positions sur des sujets aussi évidents aujourd’hui que la contraception,
par exemple… et F Barjot qui semble plus médiatique que réfléchie, ou Boutin, elle aussi ringardisée par son combat anti PACS et sa Bible…
il aurait fallu trouver un couple, une famille, prête à, capable d’animer cette campagne difficile…

- les médias de masse, ceux qui font l’opinion, ont été très favorables à la loi, presse écrite comme audiovisuelle, une unanimité pesante,
plus encore que quand France Inter, le Monde, Libé faisaient campagne pour le Oui en 2005.

J’observe d’ailleurs que, comme pour les retraites en 2010,
il n’y a eu aucun débat organisé de manière pédagogique, structurée, par les grands médias,
même s’il y a eu des pseudo débats avec 6 personnes se coupant la parole autour d’une table et mélangeant les sujets, les attaques, etc…

Débattre réellement, respectueusement, est difficile.

Les effets, nous les verrons plus tard, sur la PMA, la GPA, rapidement, avec les positions des juridictions face aux demandes
des couples homosexuels sur le vocabulaire, sur les droits à l’enfant, les situations particulières, etc…

Et beaucoup plus tard, éventuellement, sur des enfants adoptés dans ce cadre : jeunes sociologues, vous avez de l’avenir,
c’est le moment de déterminer un échantillon (par exemple les adoptés de 2014, couples homos, couples hétéros,
les pseudo adoptés d’avant la loi, les enfants nés dans une relation hétéro, couples mariés, non mariés, etc), à suivre pendant 30 ans…

La boîte de Pandore a été ouverte, l’avenir nous dira ce qu’il y a dedans !

Laisser un commentaire

 

Racisme Anti Kabyles |
alfredsylvens |
Marie Anne Isler Senatorial... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | libre pensée
| le rôle de la France dans l...
| athmanebessalem