élection à villejuif

Posté par bifaceb le 31 mars 2014

DSC01728 (Copier)     DSC01719 (Copier)

DSC01726 (Copier)    DSC01723 (Copier)

 

Parmi les surprises de ce second tour en région parisienne, Villejuif,
ville de tradition communiste depuis 1925 est « passée à droite »,
ou plutôt la coalition PC/PS menée par la maire sortante a été battue (48,6% vs 43,5%) par une improbable coalition, autour de l’UMP, de l’UDI (normal), d’un Divers gauche, plus étonnant, et du ralliement de la liste EELV, désavouée évidemment par le niveau national.

Aux présidentielles, François Hollande y avait fait 68,3 % au second tour, 36 % au premier tour et JL Mélenchon 21%.
Une maire communiste soutenue par le PS aurait pu trouver normalement son électorat sauf si une partie des électeurs de Hollande n’a pas voté pour elle, volonté de ne pas donner ses voix au « parti-frère » pas toujours très coopératif avec ses partenaires, ou urnes boudées pour cause de politique « pas assez à gauche », il faudrait analyser bureau par bureau.

J’ai été voir hier soir le  dépouillement dans une école de Villejuif :
concentré, surveillé, pas trop tendu, mais je ne suis pas allé à la mairie pour la centralisation des résultats, la proclamation.

J’y suis retourné ce midi, ai croisé une caméra des médias, entendu quelques personnes qui commentaient, vu surtout l’activité  « normale » d’une ville de banlieue, avec ses quartiers entretenus, agréables, de grands bâtiments d’habitation rénovés, d’autre moins, ses boutiques, restos.

DSC01743 (Copier)            DSC01727 (Copier)    DSC01744 (Copier)

 

DSC01725 (Copier)    DSC01720 (Copier)  DSC01722 (Copier)

 


La place de l’Eglise semble à la fois traditionnelle et moderne. Certes, dans les rues, des habitations semblent un peu mal fichues, mais la ville ne semble pas au premier abord, en difficulté. Les noms des rues, des équipements publics illustrent la ville « rouge » depuis la guerre, on y reconnaît les intellectuels marxistes, les héros du PCF : au-delà de Jaurès, Guesde, Guy Moquet, Paul Vaillant Couturier, on trouve Maxime Gorki, Karl Liebkniecht (dur pour les adresses !), et aussi Duclos, Thorez, …

Pourquoi cette ville a-t-elle changé de majorité ?
Je n’ai pas suivi la campagne, ne saurais avoir un avis motivé :
Lassitude ? Erreurs de la majorité sortante ?
Changement sociologique ? Efficacité de la campagne électorale de l’opposition ?

Trois remarques seulement :

1 La liste qui a gagné rassemblait quatre listes du premier tour : elle l’a fait en les mettant optiquement sur un pied d’égalité, en me mettant ni une personne, ni des partis au premier plan. Ce type d’affiche est assez rare !

DSC01734 (Copier)
En général, un nom est martelé, ou un logo national mis en avant.
Il faut dire qu’on trouve maintenant de plus en plus de listes « citoyennes » soutenues,
plus ou moins, par des partis et que ces listes impulsées «  d’en bas » ont eu des succès électoraux.

2 Sur la place, quasiment en face, une pancarte sur la défense des services publics
et les horaires d’ouverture des services municipaux que je qualifierai gentiment de « à améliorer ».
Peut-être est ce genre de hiatus qui a incité des électeurs à ne pas donner leur voix à la municipalité sortante. Je suis prêt à parier que la nouvelle équipe essaiera d’étendre ces plages de réception et y arrivera, après sans doute quelque conflit.

 

DSC01729 (Copier)       DSC01740 (Copier)

3 Le Divers gauche s’est allié à l’UMP, EELV aussi, officiellement le PS a soutenu la maire PC sortante, mais j’ai l’impression qu’il s’est peu mobilisé pour elle. Peut-être la perspective inavouée d’un succès à droite laisse-t-il plus de chance au PS de reprendre la mairie en 2020 que celle de continuer à être minoritaire dans un conseil municipal Parti communiste !

 

DSC01716 (Copier)             DSC01717 (Copier)

 

 

Dans ce type de communes la semaine qui vient, puis la passation de pouvoir ne vont peut-être pas être faciles, les mois et années qui suivent seront certainement intéressants pour voir les marges de manœuvre réelles, les difficultés, les résultats qui seront jugés au bout.

 

Je suis certain que les médias auront à cœur de faire leur travail d’information pour nous permettre d’être informés sur le vécu de ces villes, et rendez-vous dans au plus six années !

Publié dans économie politique société démographie, la politique au quotidien, perso | 1 Commentaire »

Nouveau nombre magic ?

Posté par bifaceb le 28 mars 2014

 

2,10…

deux, un zéro….

 

On connaît le chiffre de 2,1 enfants par femme (en fait 2,06 semble t il), nécessaire pour assurer le remplacement des générations.

Par ailleurs, le rapport entre temps travaillé et temps retraité devrait égaler 2,1 pour équilibrer notre système de retraites,
avec 10% de personnes partant avant la durée légale.

Et puis, depuis le début de la révolution industrielle, il y a deux siècles,
il semble que la croissance moyenne soit de l’ordre de 2%,
pour l’avenir, allons un peu plus loin, à 2,1% …

Tout cela peut-être, prévoyons le pour 2100 ?

Publié dans économie politique société démographie, misc | Pas de Commentaire »

villes voisines mais…

Posté par bifaceb le 28 mars 2014

 

 

Le scrutin de dimanche dernier traduit, en région parisienne, les clivages classiques est/ouest, centre/périphérie…

Certaines différences locales sont étonnantes : Malakoff  (31 000 h) réélit sa maire, Front de Gauche, à 68 %, la droite a moins de 10%,
le reste des voix étant réparti sur d’autres formations de gauche ou d’extrême gauche. A côté, Vanves (27 000 h), réélit son maire de droite avec 61%, comme Montrouge (62%), Châtillon (56%), Clamart passé à droite (54%) , plus loin Issy (70%).
Pourquoi, comment cet « îlot rouge » dans le paysage bleu ?

Sociologie bien sûr, mais elle semblent assez proches :

taux de HLM  /   revenu moyen  /  % de ménages imposables / % de ménages rev sup à 50 000 € / nombre de foyers ISF

Malakoff            39%                 26 500 €                    64 %                                           10 %                                  260

Vanves               24%                 33 900 €                    73 %                                        18 %                                    550

 

Ces données ne semblent pas expliquer la totalité de l’écart entre les communes.

Alors, conservatisme des électeurs pour leur maire ? ou qualité des services municipaux ? ou pression sociale ?

il faudrait aussi comparer les impôts locaux (qui semblent, étonnamment, plus bas à Malakoff),

et les services mis à disposition des habitants, les prestations proposées, la qualité de la vie dans ces villes !

J’aimerais qu’un sociologue, un politologue,  se penchent sur ces différences !

 

Publié dans économie politique société démographie, la politique au quotidien, perso | 1 Commentaire »

laurent descend

Posté par bifaceb le 19 mars 2014

 

 

Au bout de deux mois, Laurent Ruquier arrête son « émission pour tous »
qui n’avait pas su trouver son public  sur France 2.
« émission pour tous » et « jusqu’ici tout va bien », les deux noms avaient été choisis par France 2 pour faciliter l’ironie !

J’aimais bien Laurent Ruquier, un Ruquier d’avant, plein de spontanéité, de nouveauté, d’invention,
moins, vulgaire, moins beauf, moins salace (moins grosses têtes de Bouvard, en un mot),
qui n’était pas dans la promo systématique, dans un effet microcosmique de sa bande de copains, dans l’entre-soi…
Aujourd’hui, il y a de la lassitude devant ce Ruquier omniprésent sur les ondes, qui s’autocélèbre largement…

Et un autre point mérite d’être souligné : un des aspects intéressants de Ruquier était la diversité des profils de « sa bande » :
diversité des âges, des origines, des opinions politiques allant de l’ex mao embourgeoisé Gérard Miller à Steevy Boulay,
passé du loft à l’UMP … mais l’année dernière cette diversité s’est heurtée au débat « mariage pour tous/manif pour tous » :
la bande a été très militante pour la loi Taubira , n’a jamais donné la parole à ses opposants, les a au contraire vilipendés, ridiculisés, …
alors que ceux ci représentent une moitié de la population, et sans doute une bonne proportion des spectateurs du pré 20 heures de la 2 !!
Peut-être Ruquier paye t il aussi cette partialité, cette fermeture, comme Sophia Aram, qui disait  mépriser ceux qui ne l’approuvaient pas.

 

 

 

Publié dans économie politique société démographie, misc, perso | 1 Commentaire »

Crime russe en Crimée ?

Posté par bifaceb le 19 mars 2014

 

à mon sens, pas de mal, la Crimée, pas de larmes.
La Crimée fut russe pendant des siècles, un peu moins de 60 ans en Ukraine,
la même durée que nos colonies d’Afrique subsaharienne.

On peut assimiler ce rattachement de la Russie à la fin de la colonisation,
dans le cadre général du droit des peuples à disposer d’eux même.

Si les populations de Crimée, de l’Est de l’Ukraine, préfèrent être rattachées à la Russie, se sentent russes,
si celle ci est d’accord pour ce rattachement, au nom de quoi s’y opposer ?
Nous y apparaissons comme des puissances conservatrices, nationalistes…

Publié dans économie politique société démographie | Pas de Commentaire »

Hénin-Beaumont et Florange

Posté par bifaceb le 5 mars 2014

 

Les salarié-es ex Samsonite d’Hénin Beaumont vont à Boston assister au procès qu’elle intentent au fond  Bain Capital.

pour une explication plus complète lire :

http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/03/04/les-ex-samsonite-contre-le-fonds-d-investissement-bain-capital_4377037_3234.html

pour ce que j’en comprends, Samsonite aurait revendu l’usine 1 €, pour avoir  des comptes plus présentables, sans provision pour restructuration, à un groupe d’investisseurs « hommes de paille », pourtant plutôt bien accueillis à l’époque :

http://www.lesechos.fr/20/07/2005/LesEchos/19459-071-ECH_l-usine-samsonite-d-henin–beaumont-sauvee-par-le-solaire.htm?texte=samsonite

Deux ans après, faillite de cette société repreneuse, Energy Plast, faillite frauduleuse puisque trois dirigeants vont faire de la prison ferme,
et deux cent salarié-es sur le carreau, qui accusent Samsonite, ou plutôt ses propriétaires de l’époque, parmi lesquels le fond Bain capital de « s’être débarrassé » de l’usine d’ HB à des repreneurs dont ils auraientt du se méfier, qui ne chassaient que les subventions, les reventes d’actifs, la fermeture de l’activité. Plusieurs procédures sont en cours,en France et aux USA, dont nous verrons quelles suites elles auront.

—–

Et, en même temps, est votée une loi, dite « loi Florange » obligeant les propriétaires à rechercher un repreneur en cas de cession de l’activité. Mais comment s’assurer que celui-ci est fiable, responsable, assez durable, qu’on n’a pas affaire à un « prédateur » venu chercher dotations, subventions, fermeture et revente ?

Le véritable objectif de cette loi est de permettre aux salariés de reprendre l’entreprise autour de leur activité,
de favoriser,
mais c’est compliqué, les coopératives de production, la détention du capital, et du pouvoir, par les travailleurs ! 

L’alliance capital travail le K&W des économistes, une vraie perspective morale, ni marxiste, ni capitaliste,

avec l’objectif « une société d’associés »!!

(cf programme d’avril 2012)

 

 

Publié dans économie politique société démographie, la politique au quotidien | Pas de Commentaire »

ukraine : care ou guerre

Posté par bifaceb le 4 mars 2014

 

Que savais-je, que savions nous de l’Ukraine, il y a un mois ?

le nom de la capitale, Kiev, d’une ville tristement célèbre, Tchernobyl,

Certains se souvenaient peut-être de leur cours de géographie, les plaines à blé, ou de leurs cours d’histoire : la dékoulakisation de 1920,

les plus cultivés peuvent citer la Crimée, Sébastopol, et se remémorer combien cette zone, cette ville fut au cour des conflits de l’ Europe,

voire de ses malheurs: peste noire, siège de Sébastopol, bataille des Dardanelles, …

Elle décida de notre avenir pour cinquante ans puisque Yalta est, bien sûr, en Crimée.

Aux marches, aux marges de l’Europe, « passerelle » entre l’Europe et la grande Russie, comme la Turquie est une passerelle vers l’Arabie.

L’ Ukraine m’a toujours semblé plus russe qu’européenne, même si je comprends, et suis un peu fier, de l’attrait que l’Europe,
l’union européenne exercent sur une partie du peuple ukrainien.

La Crimée en est un symbole, située sur la mer Noire, la mer d’ Azov,  cédée par la Russie à l’Ukraine en 1954, du temps de l’URSS,

un lieu stratégique dont la Russie ne peut se passer….

 

 

 

Publié dans économie politique société démographie | Pas de Commentaire »

 

Racisme Anti Kabyles |
alfredsylvens |
Marie Anne Isler Senatorial... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | libre pensée
| le rôle de la France dans l...
| athmanebessalem