ukraine : care ou guerre

Posté par bifaceb le 4 mars 2014

 

Que savais-je, que savions nous de l’Ukraine, il y a un mois ?

le nom de la capitale, Kiev, d’une ville tristement célèbre, Tchernobyl,

Certains se souvenaient peut-être de leur cours de géographie, les plaines à blé, ou de leurs cours d’histoire : la dékoulakisation de 1920,

les plus cultivés peuvent citer la Crimée, Sébastopol, et se remémorer combien cette zone, cette ville fut au cour des conflits de l’ Europe,

voire de ses malheurs: peste noire, siège de Sébastopol, bataille des Dardanelles, …

Elle décida de notre avenir pour cinquante ans puisque Yalta est, bien sûr, en Crimée.

Aux marches, aux marges de l’Europe, « passerelle » entre l’Europe et la grande Russie, comme la Turquie est une passerelle vers l’Arabie.

L’ Ukraine m’a toujours semblé plus russe qu’européenne, même si je comprends, et suis un peu fier, de l’attrait que l’Europe,
l’union européenne exercent sur une partie du peuple ukrainien.

La Crimée en est un symbole, située sur la mer Noire, la mer d’ Azov,  cédée par la Russie à l’Ukraine en 1954, du temps de l’URSS,

un lieu stratégique dont la Russie ne peut se passer….

 

 

 

Laisser un commentaire

 

Racisme Anti Kabyles |
alfredsylvens |
Marie Anne Isler Senatorial... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | libre pensée
| le rôle de la France dans l...
| athmanebessalem