Là bas, Rosetta

Posté par bifaceb le 13 novembre 2014

 

Philaé, Rosetta : unité,  résultat.

 

Hier, en suivant « en temps réel »,  la séparation de Philaé  et Rosetta, la descente en lente  chute libre , le  « tchourissage », …
j’ai retrouvé quelques sensations venues d’il y a 45 ans, quand je suivais, enfant puis adolescent, Spoutnik,
le programme russe Voskhod , et, bien sûr, les programmes Mercury puis Apollo.
Pour concrétiser notre information, alimenter notre émotion, il y avait alors du son, des images:
je me souviens du bip bip du Spoutnik,
de l’image dans un quotidien du soir qui me permet de découvrir qu’un homme, Leonov, est sorti dans l’espace,
du film des astronautes Amstrong et Aldrin mettant le pied sur la lune,
et aussi de l’image télé de l’explosion de Challenger en 1986, une minute après le décollage, …

 

Ici pas d’image de Philae qui se pose, de la comète, pas de son,
je ne sais même pas quel signal a déclenché les embrassades télévisées à Darmstad et ailleurs dans le monde…*

Cela manque et donne l’impression d’une émotion un peu destinée aux caméras, difficile à partager.

———–

*ainsi on pouvait lire, douze heures après l’arrivée :

Philae a rebondi trois fois

 

Lors de son atterrissage, Philae ne s’est donc pas fixé au sol. On sait maintenant qu’il n’y a pas eu un, mais deux rebonds. Le premier a été très long, près de deux heures, entre 15h33 et 17h26. Ceci est dû à la petite taille de la comète, qui n’exerce qu’une très faible gravité. En comparaison, le second rebond a été beaucoup plus court, seulement 6 minutes, entre 17h26 et 17h33.
mais alors, quand, à 17h08 hier, on pouvait lire ça :

17:08 Atterrissage réussi ! L’Agence spatiale européenne (ESA) a reçu la confirmation à 17h03 que le module Philae s’était correctement posé à la surface de la comète 67P ! Les harpons se sont déclenchés, les pieds sont fixés au sol.

ça voulait dire quoi ?

————–

une des premieres photos disponibles, , une vingtaine d’heures après l’arrivée de Philaé sur la comète.

philae p1

 

 

Un bon descriptif de la mission Rosetta-Philae, plus précis que celui trouvé dans tous les journaux.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Rosetta_(sonde_spatiale)

 

Par ailleurs : La Nasa explique à ses internautes que ce n’est pas elle qu’il faut remercier

L’agence spatiale américaine, félicitée par erreur par des internautes sur Twitter pour l’atterrissage de Philae, a dû expliquer qu’elle n’y était pour rien. «L’atterrissage sur la comète est le résultat du travail de nos collègues de l’Esa. En revanche, nous avons réalisé trois instruments présents sur la sonde Rosetta», a précisé la Nasa dans l’une de ses réponses.

Amusant: les américains, en matière de spatial, ont du mal, depuis les années 60,
à imaginer que d’autres nations peuvent faire des « premières »…

 

Laisser un commentaire

 

Racisme Anti Kabyles |
alfredsylvens |
Marie Anne Isler Senatorial... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | libre pensée
| le rôle de la France dans l...
| athmanebessalem