• Accueil
  • > Archives pour janvier 2015

des chiffres et des titres

Posté par bifaceb le 28 janvier 2015

le rapport :

http://www.oxfam.org/sites/www.oxfam.org/files/file_attachments/ib-wealth-having-all-wanting-more-190115-fr.pdf

et son commentaire laudateur :

https://mrmondialisation.org/les-1_pourcent-possedent-50-du-monde/

 

richesse_pauvre

et mon analyse :

je suis tres dubitatif sur ces chiffres : entre 2000 et 2009, les 99% seraient passés de 51 à 56 % de la richesse mondiale :
10% ainsi en dix ans, une vraie redistribution ! je ne le savais pas, et ni oxfam ni d’autres ne nous l’avaient  dit
pourquoi, comment, quels ont été les mécanismes vertueux en oeuvre qu’il faudrait essayer de retrouver ?
ou seulement car, pour des raisons de fluctuations financières, boursières, sans beaucoup de fond économique,
les 1% ont vu leur fortunes prendre des coups de rabot !

oxfam plus riches plus pauvres

et la prolongation des courbes jusqu’à 2016 pour les voir s’inverser est juste une hypothèse pour faire réagir, l’écart est en 2014 de 4 %
cela me semble de la manipulation de chiffres …

enfin, la méthode de travail d’Oxfam /CS, peu détaillée, est tout de même basée sur deux hypothèses très discutables :
- un dollar a la même valeur partout dans le monde, à Manille, à Rio, à Moscou, à Londres, à New york, à Bangui
- la situation patrimoniale est évaluable dans les pays les plus pauvres. Quand on sait que ceux-ci n’ont souvent pas de cadastre,
pas d’impôt sur la patrimoine, cela relève d’une évaluation basée sur les seuls actifs financiers, non significative à mon sens…*

Ce rapport mériterait plus d’interrogations sur la méthode employée, les hypothèses faites,

et moins de titres sensationnalistes.

Mais je pense qu’ Oxfam  cherche d’abord l’audience médiatique, la diffusion de ses idées, plus que l’analyse.

 

Et puis, sur le fond, la comparaison des patrimoines, des richesses pour prendre un terme plus émotionnel,
n’a aucun sens : en Europe la patrimoine moyen des allemands est bien inférieur à celui des belges ou chypriotes ,
cf http://static.tijd.be/upload/ecbsp2en_4022737-1398989.pdf p.78

ce qui compte, ce sont les revenus, les niveaux de vie,

ce qui compte encore plus c’est la lutte contre la misère, la grande pauvreté,
et sur ce point au moins il semble que l’on ait progressé ces dernières années !
cf : http://www.inegalites.fr/spip.php?article381 **

 

* dans l’explication méthodologique du document du Crédit Suisse sur lequel est basé l’étude :

https://publications.credit-suisse.com/tasks/render/file/?fileID=5521F296-D460-2B88-081889DB12817E02

on s’aperçoit que les données sont complètes et fiables seulement sur 17 pays (sur 200 !):
As shown in Table 1
“complete” financial and non financial “real” balance sheet data are available for 17 countries for at least one year.
These are predominantly high income countries.

Même si les auteurs font du vrai travail de statisticien macroéconomiste (et j’admire en connaisseur !)
pour interpoler et évaluer les données non disponibles, cela relativise les affirmations péremptoires d’Oxfam.

par ailleurs, l’objet du document du crédit suisse est de comparer la structure inégalitaire, en particulier par le coefficient de Gini,
entre différents pays, pas de donner une vision  des inégalités entre pays et zones du monde.
de ce point du vue, il est fait avec sérieux, c’est l’utilisation abusive faite par Oxfam qui ne l’est pas !

 

 

** une nouvelle récente qui a moins fait les titres des journaux que l’étude d’Oxfam, mais qui semble plus pertinente

et la source est l’Observatoire des inégalités, peu suspect de complaisance sur ce sujet !

 

 


La pauvreté baisse dans le monde mais de fortes inégalités persistent entre territoires

13 janvier 2015 – La pauvreté baisse dans le monde. Un milliard d’individus vivent cependant toujours avec moins de 1,25 dollar par jour, le seuil d’extrême pauvreté.


Le nombre de personnes dans le monde vivant sous le seuil d’extrême pauvreté (1,25 dollar par jour et par personne) s’est réduit de 1,9 à 1 milliard entre 1981 et 2011. Une évolution d’autant plus positive que dans le même temps la population mondiale est passée de 4,5 à 7 milliards d’individus. Du coup, le taux d’extrême pauvreté a été divisé par trois : 16,7 % de la population des pays en voie de développement ou émergents vit aujourd’hui avec moins de 1,25 dollar par jour, contre 52,8 % il y a 30 ans.

Division par trois en trente ans, remarquable !

Le seuil d’extrême pauvreté considéré est particulièrement bas. En prenant un seuil un peu plus élevé à deux dollars par jour, on compte près de 2,1 milliards de personnes pauvres, soit un gros tiers de la population mondiale en 2011, contre près de 70 % en 1981. Là aussi les progrès sont nets.

Division par deux en trente ans, important !

 


Publié dans économie politique société démographie | Pas de Commentaire »

avec ou sans vin

Posté par bifaceb le 27 janvier 2015

 

Autour de mon travail se sont ouverts depuis un an plusieurs « bistrots » qui s’identifient comme des bars à vin,
présentant et vendant des bouteilles mais aussi des tartines, des « amuse gueule » pour permettre de déjeuner,
en mettant l’accent sur le vin, sa qualité, son origine, le reste étant un agréable accompagnement…

Par ailleurs, parfois quasiment en face, s’ouvrent des restos légers, mi bio mi végétariens, mi wrap, des briocheries,
des sandwicheries d’origine nord-américaine, qui eux, ne vendent ni vin,  ni alcool, ou parfois une simple bière…
Les deux types d’établissement sont en général assez petits, avec une bonne dose de « à emporter »

Drôle de clivage qui remplace nos bistrots et cafés traditionnels, « généralistes »
où on venait prendre un « vrai »  repas, éventuellement arrosé…

Les clientèles  sont plus féminines d’un côté, et les tenanciers plus masculins de l’autre, tous jeunes et serviables.

Je n’ai pas d’explication de cette nouvelle « structuration de l’offre », qui oblige cependant à faire des choix avant d’entrer au resto,
ce qui peut être  compliqué quand on est nombreux, ou même deux !

 

Publié dans misc, perso | Pas de Commentaire »

les lapins de Jospin

Posté par bifaceb le 23 janvier 2015

  Titre trompeur, racoleur … ce qui rapproche Jospin des lapins,
ce sont les déclarations des personnalités dans les avions.

 

Dans l’avion qui le ramenait de la Réunion le 10 mars 2002, Lionel Jospin avait attaqué Jacques Chirac sur son âge:

«Il manque d’énergie. Il a vieilli. Il est fatigué. L’exercice du pouvoir l’a usé. Il est d’une grande passivité.» *

Ses propos, labellisés on the record par son conseiller en communication Yves Colmou, avaient été résumés sous la formule «vieilli, usé, fatigué». On leur attribue la réputation (invérifiable) d’avoir contribué à la défaite du Premier ministre de l’époque, qui s’en était excusé.

* regardé a posteriori, et sachant ce qu’est devenu le quinquennat de Chirac, ce n’était pas si mal vu !

—————————

De même,  de retour de Manille, ces jours derniers, le Pape François a – comme souvent – eu recours à des propos qui bousculent.
Interrogé sur la question de la natalité, il a précisé que le chrétien ne devait pas faire des enfants en série.
«Certains croient que – pardonnez-moi l’expression – pour être de bons catholiques, on doit être comme des lapins» a-t-il déclaré.**

————————–

Dans les deux cas, fatigue, relâchement après le stress, pression des journalistes, et air moins dense du fait de l’altitude, conduisent à une formulation qui nuit au propos par son exagération, sa provocation.

 

Ce qu’a dit le Pape François est conforme à la position de l’Eglise depuis cinquante ans:  donnez la vie,
mais ne la donnez que si vous pouvez assumer cette naissance et élever cet enfant dans des conditions dignes.
Par ailleurs, il l’a rappelé, contraception naturelle et avortement prohibés, le pape est sur la doctrine traditionnelle,
avec juste un petit écart de langage, du peut être aussi au spectacle des foules et des familles de Manille…

 

On sait que la majorité des chrétiens, des catholiques est bien sûr en accord sur l’obligation de paternité, maternité responsable, mais est en désaccord sur la position du Vatican en matière de contraception,

et qu’ils et elles considèrent que l’Eglise n’a pas à se mêler de leur vie sentimentale et sexuelle,
même s’ils ont, sur l’avortement, une position plus partagée entre nécessité de répondre aux détresses,
et volonté de préserver la vie dès la conception, au nom du droit des plus faibles …

 

** Il avait déjà eu, dans le même contexte d’une intervention du ciel,
des propos « illustrés et bodybuildés » à propos de sa réaction si l’on insultait sa mère….

Publié dans économie politique société démographie, misc | Pas de Commentaire »

du champagne …

Posté par bifaceb le 21 janvier 2015

 

J’aime cette vision du champagne :

In victory, you deserve Champagne. In defeat you need it.

 Winston Churchill

Je ne peux vivre sans champagne, en cas de victoire, je le mérite ; en cas de défaite, j’en ai besoin.

Napoléon Bonaparte

qui, il est vrai s’applique à d’autres produits euphorisants !

Je l’ai réécrite à ma manière :

« le Champagne, souvent compense, parfois récompense « .

ou, en plus court: le Champ (agne) , ça compense ou ça récompense !

Publié dans misc, perso | Pas de Commentaire »

mots bibliques et laïcs

Posté par bifaceb le 21 janvier 2015

 

J’aime rapprocher quelques préceptes issus des Ecritures et proverbes populaires …

Les sagesses sont parfois proches, les formulations bibliques sont plus fines, les dictons et proverbes plus directs.

 Par exemple, une formule qui a pu être entendue ces derniers temps :

Qui sème le vent récolte la tempête.

« Origine biblique : Osée 8, 7. « Puisqu’ils sèment le vent, il moissonneront la tempête »

Le nouveau testament est également violent, mais plus équilibré :

Celui qui prend l’épée périra par l’épée.

Matthieu.

Qu’en disent nos sages sentences ?

Simple et rapide : Qui s’y frotte s’y pique .

Pauvre et mal formulé : Celui qui crache contre le ciel, il (ou cela) lui retombe sur le nez.

Décidément, je préfère la Bible !

Publié dans misc, perso | Pas de Commentaire »

(in)tolérances

Posté par bifaceb le 20 janvier 2015

 

 

Comme le Pape François, je serais prêt à dire, avec mes mots: « se moquer de la foi des autres, de leur sacré, tenir des propos, des écrits offensants et blessants suscite la division, l’incompréhension, les tensions, et n’est pas souhaitable », de la même manière que la liberté d’expression est limitée sur certains thèmes: le racisme, le sexisme, la Shoah, la traite des noirs, pour éviter de susciter  la haine.
De plus, pour moi, comme pour nous tous, ou vraiment à quelques personnes près, bien sûr,
« on n’a pas le droit de tuer pour s’être moqué de Dieu, du pape, de Mahomet,
pas plus ni moins que de Nelson Mandela, de Martin Luther King, de Gandhi, de l’empereur du japon, de Lénine,
ou d’autres … ».
Y a t il vraiment un débat sur ce point là ?

Mais tous les pays, toutes les sociétés, chaque individu, on l’a vu ces derniers jours, n’acceptent pas ces principes simples.

 

Publié dans économie politique société démographie | Pas de Commentaire »

les François l’ont dit

Posté par bifaceb le 16 janvier 2015

 

Dit à ma manière :

 

Je fuis Charlie pour ce qu’il écrit,

Je suis Charlie pour ce qu’il subit !

ou

Je fuis Charlie, ses écrits, ses dessins,

Je suis Charlie contre tous les assassins.

 

ou encore, en alexandrins :

 

Je fuis Charlie pour les excès de ses dessins,

Je suis Charlie meurtri, martyr des assassins.

 

en plus complet :

 

J’ai lu Charlie, le provoc, en des temps lointains,

Puis j’ai fui Charlie, devenu proc, et crétin,

Aujourd’hui je suis Charlie, cible des assassins.

 

 

————————-

Par le pape François :

Après plusieurs autorités musulmanes et orthodoxes, c’est au tour du Pape François de condamner Charlie Hebdo. Le souverain pontife s’est exprimé lors d’une conférence de presse dans l’avion qui le conduisait de Colombo à Manille aux Philippines, où une manifestation a réuni 1500 personnes mercredi pour condamner l’hebdomadaire satirique affichant un dessin de Mahomet en couverture de son numéro historique.

Comme on l’interrogeait sur les caricatures de l’hebdomadaire satirique sur l’Islam, mais aussi le christianisme et les papes, le pape François a déclaré que la liberté d’expression ne donne pas le droit «d’insulter» la foi d’autrui. «On ne peut provoquer, on ne peut insulter la foi des autres, on ne peut la tourner en dérision», a-t-il répondu. La liberté d’expression doit «s’exercer sans offenser» a-t-il souligné, tout en précisant que s’exprimer était un «droit fondamental».

«On ne peut faire la guerre au nom de Dieu»

«Chacun a non seulement la liberté, le droit, mais aussi l’obligation de dire ce qu’il pense pour aider au bien commun. Il est légitime d’user de cette liberté mais sans offenser», a-t-il insisté avec force, appelant à la vérité, notamment en politique. Car «si un grand ami parle mal de ma mère, il peut s’attendre à un coup de poing, et c’est normal.»

Dans le même temps, il a ajouté : «On ne peut offenser ou faire la guerre, ou tuer au nom de sa propre religion, au nom de Dieu!» Tuer au nom de Dieu «est une aberration», «il faut croire avec liberté, sans offenser, sans imposer, ni tuer».

Publié dans économie politique société démographie, misc | Pas de Commentaire »

la martialaise

Posté par bifaceb le 14 janvier 2015

 

Pour moi, Marseillaise rime avec malaise.

Ses paroles martiales sont celles de la haine et de la guerre*.

Depuis bien longtemps, je ne chante plus « qu’un sang impur abreuve nos sillons »**
que j’ai simplement remplacé par « qu’un soleil pur éclaire nos sillons ». Cela marche bien.

Je comprends l’émotion, mais pourquoi chanter cette Marseillaise à l’Assemblée ?
Croit on se donner du courage, de l’unité, de la volonté ?
ou n’est ce qu’un faux semblant de courage
destiné à se rassurer à bon compte ?

J’espère que quelques « esprits forts », quelques députés un peu libertaires, se sont abstenus.

Les parlementaires ne risquaient rien, qu’ils laissent la Marseillaise à ceux qui affrontent les dangers.

* Nous menons un combat contre le fanatisme, le terrorisme, nous ne sommes pas en guerre, heureusement,
  cessons cette comparaison qui doit faire honte à ceux qui ont vécu la peur, la destruction, l’abomination de la guerre dans le pays.

** Comment peut on chanter cela et être contre la peine de mort ?
Le seul cas où tuer est autorisé, toléré, est celui de la défense, individuelle ou collective, nationale ou internationale.

Publié dans économie politique société démographie, la politique au quotidien | Pas de Commentaire »

miracle : Charlie gentil !

Posté par bifaceb le 13 janvier 2015

La réconciliation de tous les politiques, les chefs d’état étrangers, la police acclamée,

tout cela n’est rien : le miracle a eu lieu hier lundi: la couverture de Charlie montre un Dieu bon, qui pardonne…

Il a fallu tout cela pour que les dessinateurs changent leur vision de la religion !!!

Tellement dommage, terrible hommage !

 

-

Publié dans culture, économie politique société démographie, la politique au quotidien | Pas de Commentaire »

haines …

Posté par bifaceb le 12 janvier 2015

 

 

Derrière l’unanimisme, des points vue…différents, décapants, difficiles.

 

Willem : « Nous vomissons sur ceux qui, subitement, disent être nos amis »

Le Point – Publié le 10/01/2015 à 12:30 - Modifié le 10/01/2015 à 12:46

Désignant Marine Le Pen, le pape, la reine Elizabeth ou Poutine, le dessinateur de « Charlie Hebdo » a ironisé sur les « nouveaux amis » du magazine satirique.

 

Le dessinateur néerlandais de Charlie Hebdo Willem a soutenu samedi dans la presse néerlandaise « vomir sur ceux qui, subitement, disent être nos amis » à la suite de l’attaque perpétrée contre l’hebdomadaire satirique, et a épinglé la présidente du Front national Marine Le Pen. « Nous avons beaucoup de nouveaux amis, comme le pape, la reine Elizabeth ou Poutine : ça me fait bien rire », a-t-il ironisé dans un entretien au quotidien néerlandais de centre gauche Volkskrant : « Marine Le Pen est ravie lorsque les islamistes se mettent à tirer un peu partout. »

Interrogé sur le soutien du chef de file de l’extrême droite néerlandaise Geert Wilders, Willem persiste et signe : « Nous vomissons sur tous ces gens qui, subitement, disent être nos amis. » De son vrai nom Bernard Holtrop, le dessinateur satirique de 73 ans réside en France depuis de nombreuses années. Il publie ses dessins dans Charlie Hebdo et dans le quotidien Libération.

« Ils n’ont jamais vu Charlie Hebdo« 

Questionné sur le soutien mondial à Charlie Hebdo, Willem poursuit, ironique : « Ils n’ont jamais vu Charlie Hebdo. » « Il y a quelques années, des milliers de gens sont descendus dans les rues au Pakistan pour manifester contre Charlie Hebdo. Ils ne savaient pas ce que c’était », a-t-il assuré. « Maintenant, c’est le contraire, mais si les gens manifestent pour défendre le libre mot, c’est naturellement une bonne chose », a-t-il conclu.

 

 

Quand Guy Bedos n’était pas Charlie

Le Point – Publié le 10/01/2015 à 16:53

En 2012, Guy Bedos disait à propos des journalistes de « Charlie Hebdo » « qu’ils crèvent » !

C’était le 11 octobre 2012. Invité du site Varmatin.com, Guy Bedos est d’une humeur encore plus atrabilaire que d’habitude. C’est dire ! Il donne son avis sur les journalistes et dessinateurs de Charlie Hebdo. Il fait référence à l’affaire des caricatures de Mahomet, qui quelques mois plus tôt avait divisé la France. L’humoriste n’y va pas par quatre chemins :Charlie Hebdo, c’est pas mes copains.  »

« Qu’ils crèvent ! Ils ont pris des risques sur la peau des autres. En plus ils ne sont pas drôles. »

« Depuis que Reiser est mort, depuis que Siné n’est plus là, ils ne me font pas rire », ajoute-t-il.
« C’était nul l’histoire de Mahomet.  Je m’en fous de Charlie Hebdo! »

« Je n’ai pas de leçon d’insolence à recevoir de gens qui se sont couchés », renchérit encore l’humoriste.

Et de se lancer dans des explications laborieuses pour tenter de justifier sa position.
Son monologue se termine par un déroutant : « Ils ne me font pas rire. »

la vidéo est intéressante, il y désigne ses cibles, le président, le pape ….
montrant ainsi le fond de sa pensée.

 

Ces propos méritent des excuses – au minimum des regrets – de la part de celui qui les a prononcés.
À 80 ans aujourd’hui, Bedos n’a pas l’excuse  de l’immaturité,  de la spontanéité, alors la sénilité ?

 

Aussi, le point de vue d’un survivant de Charlie Hebdo, Luz, qui va au delà de l’émotion,
et essaye une analyse de la complexité de la situation.

http://www.lesinrocks.com/2015/01/10/actualite/luz-tout-le-monde-nous-regarde-est-devenu-des-symboles-11545315/

 

Publié dans économie politique société démographie, la politique au quotidien | Pas de Commentaire »

12
 

Racisme Anti Kabyles |
alfredsylvens |
Marie Anne Isler Senatorial... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | libre pensée
| le rôle de la France dans l...
| athmanebessalem