la martialaise

Posté par bifaceb le 14 janvier 2015

 

Pour moi, Marseillaise rime avec malaise.

Ses paroles martiales sont celles de la haine et de la guerre*.

Depuis bien longtemps, je ne chante plus « qu’un sang impur abreuve nos sillons »**
que j’ai simplement remplacé par « qu’un soleil pur éclaire nos sillons ». Cela marche bien.

Je comprends l’émotion, mais pourquoi chanter cette Marseillaise à l’Assemblée ?
Croit on se donner du courage, de l’unité, de la volonté ?
ou n’est ce qu’un faux semblant de courage
destiné à se rassurer à bon compte ?

J’espère que quelques « esprits forts », quelques députés un peu libertaires, se sont abstenus.

Les parlementaires ne risquaient rien, qu’ils laissent la Marseillaise à ceux qui affrontent les dangers.

* Nous menons un combat contre le fanatisme, le terrorisme, nous ne sommes pas en guerre, heureusement,
  cessons cette comparaison qui doit faire honte à ceux qui ont vécu la peur, la destruction, l’abomination de la guerre dans le pays.

** Comment peut on chanter cela et être contre la peine de mort ?
Le seul cas où tuer est autorisé, toléré, est celui de la défense, individuelle ou collective, nationale ou internationale.

Laisser un commentaire

 

Racisme Anti Kabyles |
alfredsylvens |
Marie Anne Isler Senatorial... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | libre pensée
| le rôle de la France dans l...
| athmanebessalem