avec ou sans vin

Posté par bifaceb le 27 janvier 2015

 

Autour de mon travail se sont ouverts depuis un an plusieurs « bistrots » qui s’identifient comme des bars à vin,
présentant et vendant des bouteilles mais aussi des tartines, des « amuse gueule » pour permettre de déjeuner,
en mettant l’accent sur le vin, sa qualité, son origine, le reste étant un agréable accompagnement…

Par ailleurs, parfois quasiment en face, s’ouvrent des restos légers, mi bio mi végétariens, mi wrap, des briocheries,
des sandwicheries d’origine nord-américaine, qui eux, ne vendent ni vin,  ni alcool, ou parfois une simple bière…
Les deux types d’établissement sont en général assez petits, avec une bonne dose de « à emporter »

Drôle de clivage qui remplace nos bistrots et cafés traditionnels, « généralistes »
où on venait prendre un « vrai »  repas, éventuellement arrosé…

Les clientèles  sont plus féminines d’un côté, et les tenanciers plus masculins de l’autre, tous jeunes et serviables.

Je n’ai pas d’explication de cette nouvelle « structuration de l’offre », qui oblige cependant à faire des choix avant d’entrer au resto,
ce qui peut être  compliqué quand on est nombreux, ou même deux !

 

Laisser un commentaire

 

Racisme Anti Kabyles |
alfredsylvens |
Marie Anne Isler Senatorial... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | libre pensée
| le rôle de la France dans l...
| athmanebessalem