• Accueil
  • > Archives pour janvier 2015

droit au blasphème ?

Posté par bifaceb le 11 janvier 2015

 

Je viens d’entendre  le secrétaire général de Reporters sans frontières se faire applaudir sur la 2
en disant qu ‘il allait créer un mouvement pour un « droit au blasphème » …

Quelle excellente idée  pour apaiser les tensions, pour créer du « vivre ensemble » !

On pourrait aussi enlever les délits d’incitation à la haine raciale, de négationnisme….

Tous ont applaudi mais, de fait, personne n’a repris dans la presse les fameuses caricatures de Mahomet.
Et c’est très bien ainsi.

Mais cela montre que de fait, par autocensure ou par crainte, ce blasphème, le blasphème peut-être, sont proscrits.

J’espère que cette mauvaise idée de « droit au blasphème » subira le même sort.

 

 

Publié dans économie politique société démographie, la politique au quotidien | Pas de Commentaire »

la pédagogie du respect de la loi et de la foi

Posté par bifaceb le 11 janvier 2015

Pédagogie du respect.

Respect de la loi, de la foi, des autres, de la vie.

 

Repris sur Facebook à

Conversation.

- Je veux pas leur rendre hommage, ces gens-là je ne les respecte pas. Ils insultent ma religion, et aussi les autres, ils ne me respectent pas, et moi non plus.

- La question n’est pas que tu les apprécies ou pas : la question c’est de savoir dans quelle société tu veux vivre. Est-ce une société ou quand quelqu’un te froisse, te choque, alors il est légitime de l’assassiner?

- Mais c’est mal leur journal, ils disent que le Coran c’est de la merde. Si moi demain avec ma gueule d’arabe je dis que les juifs c’est de la merde on va me tomber dessus et on me laissera pas dire.

- D’abord, puisque tu es musulman, je me permets de te rappeler que le Coran dit « qui donc aura en aversion la religion d’Abraham sinon celui qui sème en son âme la sottise? ». Tu serais un drôle de musulman. Et plus curieux encore à prétendre juger qui doit vivre ou pas. « Ne tuez point la vie qu’Allah a rendue sacrée » dit encore le livre. C’est pas le mal même, ça, d’aller massacrer des personnes pour leurs écrits?

- Mais je dis pas que c’est bien qu’ils aient été tués, mais leur journal je suis pas d’accord. Ils ont insulté le prophète.

- Eh bien déjà si tu crois le prophète fragile au point d’être menacé par des dessins, c’est que tu n’as pas une grande foi dans ta propre religion.
Mais voilà comment ça se passe dans les sociétés un peu évoluées : quand on est pas d’accord, soit on estime que le journal tombe sous le coup de la loi et alors on lui fait des procès et on le met à genoux financièrement, par des condamnations, comme ça a été pour Dieudonné. Soit si il est conforme à la loi, et alors on peut lutter pour changer la loi. C’est le jeu démocratique. il est imparfait, faussé souvent, mais il existe.

Par exemple, ce dont tu parles c’est le délit de blasphème, il y a des pays où ça existe, mais pas ici. Il y a des pays où ça existe. Ou bien des pays où critiquer – juste critiquer ! – un roi ou la monarchie t’envoie en prison et dans l’illégalité. Ou bien critiquer l’armée t’envoie en prison ou au poteau. Ou encore des pays où se réclamer de certaines idées, ou de certaines croyances, est aussi condamnable. Ou des sociétés qui condamnent – parfois de mort – l’homosexualité. Ou d’autres où les femmes n’ont pas de droits. Ici, non. Et même, tu as le droit de vouloir créer un nouveau délit, comme moi j’aurai le droit de le combattre.

- Oui mais ils savaient très bien ce qu’ils risquaient, quand on joue avec le feu on se brûle.
- Alors je retourne la question : ce que tu viens de dire me choque. Tu légitimes un carnage de gens parce que leurs options ne sont pas les tiennes. Est-ce qu’alors ça veut dire que, comme tes propos m’insupportent, que tu légitimes un carnage, un bain de sang, d’innocents, demain je vais venir avec un flingue et te buter pour te faire taire?
Est-ce que c’est comme ça que tu veux vivre?

… Non.

Publié dans économie politique société démographie, la politique au quotidien | Pas de Commentaire »

charlie au paradis ?

Posté par bifaceb le 10 janvier 2015

 

Tueries de Charlie Hebdo et de la porte de Vincennes:

sidération,
émotion,
condamnation,
compassion.
pas « soumission ».

« Charlie Hebdo » n’était pas ma tasse de thé,
ses provocs en « une » destinées à choquer,
son obsession antireligion, sa vulgarité.
mais Cabu, plus que d’autres, va me manquer,
et la voix, le rire de Bernard Maris, si particuliers.

ainsi, je ne lisais pas, suivais pas Charlie,
et aujourd’hui même, je ne le suis qu’à demi.

Mais, contre cette violence, nous devons être mobilisés,
pour la liberté de conscience, la liberté,
le respect et la dignité, pour notre humanité.

Ridiculiser le sacré, les croyances d’autrui, peut être drôle.
mais est souvent blessant, d’autant plus lorsque cette moquerie,
cette ridiculisation se fait en public, dans les médias, en « une ».

Si le délit de blasphème avait existé, le Conseil du Culte Musulman aurait gagné en justice,
lorsqu’il a attaqué la publication des caricatures de Mahomet par Charlie Hebdo
et les rédacteurs de Charlie seraient sans doute toujours vivants.

Une loi contre la haine, dont un article sur le blasphème ?

Haine, blasphème, des mots qui  font régresser notre humanité !

—————————

Et, sur un autre ton, comment Dieu, dans sa grande bonté,
traite t il  en ce moment ces anticléricaux assumés ?
comment rejoindront ils les justes et les croyants ?

Et comment l’Eglise, demain, parlera t elle en chaire de ces événements ?

 

Publié dans économie politique société démographie, perso | Pas de Commentaire »

fanatisme et barbarie

Posté par bifaceb le 8 janvier 2015

 

Comme chacun d’entre nous, je ressens fortement la violence de cette attaque, de ce massacre à Charlie Hebdo.

Condamnation, et qu’écrire de plus que l’horreur semée par ces tueurs ?
Dire, bien sûr, ma tristesse, ma fraternité avec les proches, les familles …

Je n’ai pas repris le slogan   »je suis Charlie », je ne m’identifie pas à ce journal, que je lisais de moins en moins.
Son insolence me paraissait parfois indécence, genre crise d’adolescence…

Mais je garde dans l’oreille la voix, et le rire de Bernard Maris, dont il était question dans ce blog il y a quelques jours,

et j’ai fait miens depuis longtemps les personnages de Cabu : le Beauf, le Grand Duduche,
qui nous accompagnent, m’accompagnent depuis presque cinquante ans.

Il faudra retrouver cette capacité de critique par le dessin, la caricature, les mots aussi,  de notre société,
de ses travers et ses effets pervers.

Il faut aussi retrouver les coupables de ces assassinats et les punir, même si un procès risque d’être, pour eux, une tribune.

Je ne suis pas inquiet pour les musulmans de France, qui ont manifesté leur dégoût et leur condamnation de ce massacre :
les citoyens ne cherchent pas à catégoriser, nous avons compris que ces fous sont un danger pour tous.

Enfin, une remarque : depuis quelques années les religions, y compris dans leurs symboles les plus sacrés,
Mahomet, le Christ, le pape sont régulièrement et méchamment brocardés, ridiculisés dans les médias.
Le respect de l’autre passe aussi par le respect de ses convictions et de ses croyances.
Dans ce domaine, on gagnerait à un peu de mesure dans la caricature, je pense.
Ce qui, bien sûr, n’excuse rien, ne justifie strictement rien, est-il besoin de le dire ?

J’entends le premier ministre dire qu’on a peut-être été trop complaisant avec « la haine », et je crois qu’il a raison.
La haine, celle qui s’exprime par la volonté de blesser, de tuer, d’inciter à faire du mal, quelque part, devrait être un délit.

 

je préfère ce dessin, plus expressif….

 


ruban noir charlie image

 

Le fanatisme, la haine, la violence, la barbarie
ce sont bien là nos ennemis, pas les religions et les partis.
Je ne suis qu’à demi Charlie, je préfère être Ahmed :
« Charlie a ridiculisé ma foi, ma culture, et mon métier,
et je suis mort en défendant son droit de le faire ».
Comme l’avait si bien dit, au temps des lumières, Voltaire.

————

Et j’apprécie ces vignettes :

 

je suis ahmed 2 je suis ahmed 3 je suis ahmed 1

 

 

Publié dans économie politique société démographie, perso | Pas de Commentaire »

12
 

Racisme Anti Kabyles |
alfredsylvens |
Marie Anne Isler Senatorial... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | libre pensée
| le rôle de la France dans l...
| athmanebessalem