à travail égal….

Posté par bifaceb le 19 août 2015

 

Un principe magnifique et fondamentalement juste :

 » à travail égal, salaire égal »

mais, dans les faits, réellement  inapplicable.

Définir ce qu’est le salaire, avec ou sans son cortège d’avantages adjacents et de charges systématiques,
de monnaies sonnantes et trébuchantes et de droits pour aujourd’hui et demain, n’est déjà pas facile,

mais, chercher à comprendre ce qui est derrière cette notion de travail « égal », relève de l’impossible.

l’application du principe
a travail égal, salaire égal,
est largement contredite par les faits:
statuts différents et avancement à l’ancienneté en particulier.

Dans une vision planétaire, d’abord, et très concrètement,

le travail dans un pays d’Afrique, d’Amérique latine, dans le sud de l’Asie,
n’est certainement pas payé comme le même travail comparable dans son contenu, effectué en Europe, Amérique du Nord, Japon…

mais, dans un cercle plus restreint, à l’intérieur de nos frontières,

la rémunération d’une fonction dépend du statut (la convention collective, l’accord d’entreprise, la formation initiale) et de l’ancienneté.

L’avancement à l’ancienneté, bien ancré dans notre cadre de référence de management et de gestion RH,
basé sur une idée un peu théorique et optimiste d’une productivité qui s’améliore avec l’expérience,
fait dépendre la rémunération de l’historique professionnel de chaque salarié comme de la fonction tenue.

Sans compter les différentes mesures visant à déconnecter la rému du travail, via des indemnisations :
paiement des absences pour maladie, maternité,…

Un exemple historique et toujours en place de la déconnection de la rému et du travail fourni est celui des statuts d’enseignant :

un agrégé qui enseigne en lycée, collège est mieux payé pour moins d’heures effectuées qu’un certifié, pour le même travail réalisé !

Sur le plan thèorique, ce n’est pas plus simple:
Marx, qui voulait viser le principe  » à chacun selon ses besoins » est bien loin de ce principe de rémunération,
les libéraux, avec un échange libre et contractuel, ne voient aucun avantage à assurer cette homogénéité,

seule une société social démocrate, régulée, peut viser sa mise en œuvre, mais en créant tant d’exceptions au principe de base
qu’il en devient difficilement interprétable voire  indécelable.

 

 

 

Laisser un commentaire

 

Racisme Anti Kabyles |
alfredsylvens |
Marie Anne Isler Senatorial... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | libre pensée
| le rôle de la France dans l...
| athmanebessalem