35 leurres

Posté par bifaceb le 28 août 2015

 

 

Emmanuel Macron a dit, devant le MEDEF :

La France « a pu croire à un moment, il y a longtemps, que la politique se faisait contre les entreprises, ou au moins sans elles (…) Que la France pourrait aller mieux, en travaillant moins. C’était de fausses idées ».

la miniphrase sur la quantité de travail a fait le bonheur des médias, mais

dans une déclaration transmise vendredi matin à l’AFP, il a assuré qu’il ne « parlai(t) pas des 35 heures », le travail restant « le plus beau combat de la gauche », invitant à « écouter le discours, pas réagir à des commentaires ».

 

J’ai eu peur, car, effectivement , le combat pour la réduction du temps de travail est une constante historique de la gauche,
qui aboutit à des travailleurs ayant du temps libre pour s’épanouir dans leur vie familiale, sociale, leurs loisirs…

Donc que veut dire la phrase citée ?
Elle n’a aucun sens  (La France ne travaille pas, ce sont les Français,  individuellement est différent de collectivement, etc…)
elle juste là pour attirer l’attention, faire parler du ministre, lui donner un air conquérant,

et, à mon sens, constituer un leurre: on parle des 35h , on recadre, on se pseudochamaille et on ne fait rien bouger…

mais, dans la ligne de mire du MEDEF, bien plus que les 35h, il y a le code du travail !
le MEDEF a fixé le calendrier : il veut que celui-ci soit revu avant la fin de l’année !
là , le discours du gouvernement sera moins bravache, mais plus efficace …

Je me permets une suggestion:
qu’il s’inspire/reprenne le code du travail allemand,

puisque le made in Germany semble à la mode.
Il y trouvera moins de complexité, certainement,
mais aussi l’association des salariés aux décisions.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

 

Racisme Anti Kabyles |
alfredsylvens |
Marie Anne Isler Senatorial... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | libre pensée
| le rôle de la France dans l...
| athmanebessalem