nu comme nul

Posté par bifaceb le 28 avril 2015

En pleine cérémonie des Molière,
devant une ministre mi-gênée, mi-amusée,

un auteur trouve spirituel de venir nu comme un ver présenter ses revendications:
il veut être « intermittent du spectacle » !

Au moment où l’ UNEDIC cherche à limiter le déficit de cette caisse, voilà une demande bienvenue !

Remettre en question le droit d’auteur instauré par Beaumarchais, qui protège les oeuvres,
et permet aux ayant droits de toucher des revenus jusqu’à 70 ans, deux générations après la mort de l’auteur ?
est ce cela qu’il voulait dire ? et qu’il n’a pas dit !

Ou, plus classiquement voulait-il le beurre et l’argent du beurre ?

Et, plus vulgairement montrer ses fesses au parterre ?

Publié dans culture, la politique au quotidien | 1 Commentaire »

miracle : Charlie gentil !

Posté par bifaceb le 13 janvier 2015

La réconciliation de tous les politiques, les chefs d’état étrangers, la police acclamée,

tout cela n’est rien : le miracle a eu lieu hier lundi: la couverture de Charlie montre un Dieu bon, qui pardonne…

Il a fallu tout cela pour que les dessinateurs changent leur vision de la religion !!!

Tellement dommage, terrible hommage !

 

-

Publié dans culture, économie politique société démographie, la politique au quotidien | Pas de Commentaire »

cyrano à l’hosto

Posté par bifaceb le 25 mai 2014

 

Vu à l’Odéon le Cyrano mis en scène dans le cadre d’un pseudo hôpital.

Déroutant, provocant, c’est certainement l’objectif du metteur en scène dont je n’ai pas retenu le nom.
mais pour moi, surtout, désolant, délirant, pas brillant.

Le texte de Rostand est appauvri, retreint aux « morceaux de bravoure », et à l’essentiel pour tenter de conduire l’intrigue …

Les textes flambants, flamboyants, cocardiers, ne sont pas mis en valeur par le décor, les acteurs.
Philippe Torreton s’en sort en Cyrano, Roxane, Christian, de Guiche, Ragueneau tiennent leur rôle,
les autres : interchangeables, et assez inaudibles …

Outre le décor, les costumes ne laissent pas de surprendre: survêtement trop large ou Marcel, swite, tisheurte,…
Roxane a une jolie robe moderne, de Guiche est en costume, Cyrano en survet puis en costume au cinquième acte…

Qu’entendre ? Que comprendre ? Tout pour surprendre ?

Quelques trouvailles de mise en scène (la scène du balcon via les écrans…), les vers de Rostand, la dynamique de la pièce,
tout cela sauve la soirée. Ceux qui découvrent la pièce applaudissent, certains avant gardistes aussi, sans doute.
Quelques départs anticipés mais pas de salle qui se vide, il faut dire qu’il n’y a pas d’entracte !

J’ai faiblement tapé dans les mains. Et peu apprécié le discours des intermittentsmilitantspermanents à la fin du spectacle,
disant que la nouvelle convention risquait de remettre en cause un spectacle de ce type…

 bobards pour bobos !!

cyrano bergerac                                                cyrano bergerac livre

 

 

 

Publié dans culture, perso | Pas de Commentaire »

12
 

Racisme Anti Kabyles |
alfredsylvens |
Marie Anne Isler Senatorial... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | libre pensée
| le rôle de la France dans l...
| athmanebessalem