cinq ans

Posté par bifaceb le 19 décembre 2016

 

Depuis cinq ans,

la vie est moins gaie, moins élevée dans ses amibitions, moins la vie.

Nous sommes là, nous aimons continuer à faire des projets, profiter des joies du moment, …

Publié dans perso | Pas de Commentaire »

une Vie

Posté par bifaceb le 30 mai 2016

Elle est partie,
dans la nuit.

Vingt ans après papa, son mari.

Aujourd’hui,
Sous la pluie,
ses proches, ses amis,
lui ont dit :
Au revoir, et Merci.

Pendant des décennies,
elle nous a chéris,
elle nous a réunis,
nous a beaucoup
dit, transmis, ..

Elle est partie,
sa Vie :
maman, mamie,

Je lui dis encore : Merci
et j’espère nous retrouver au Paradis.

Publié dans perso | Pas de Commentaire »

quatre ans

Posté par bifaceb le 18 décembre 2015

 

Il y a quatre ans c’était dimanche, un dimanche de début de vacances scolaires,

nous en avions bien profité.

la semaine devait être agréable, la vie devant nous…

 

comme le 12 novembre « normal », après le 11 novembre du souvenir, a précédé le drame du 13 .

Publié dans perso | Pas de Commentaire »

des milliards d’années

Posté par bifaceb le 24 août 2015

 

L’éternité, c’est long, surtout vers la fin.” disait Woody Allen.

Tellement longue, cette éternité qu’elle nous a incité à imaginer Dieu,
pour dominer cette incompréhension du Temps infiniment étiré entre le passé et le futur,
comme de l’Espace , qui va au delà de tous les regards, des télescopes, des investigations possibles…

Mais je m’intéresse plutôt au début de cette éternité devant nous :
le soleil brille depuis 4, 5 milliards d’années et doit briller pendant encore presque 5 milliards d’années,
avant de s’effondrer, ou de s’expanser, détruisant d’une manière ou d’une autre, froid ou feu, irrémédiablement notre planète.
Mais comment imaginer ce que pourrait être notre terre, nos sociétés, notre espèce humaine dans plus de 4 milliards d’années ?

Avec le progrès technique que nous avons connu depuis moins de 10 000 ans nous sommes passés du nomadisme,
avant l’agriculture, de la faim, du froid, de la maladie, du tribalisme, de la violence
à notre civilisation industrieuse, industrielle, qui peu à peu arrive à nourrir et soigner la planète
et fait la qualité de vie d’une partie de ses habitants…

Ces progrès s’accélèrent, nous le voyons et vivons au quotidien, comment imaginer des milliards d’années à ce rythme ?
et si nous savons quitter notre planète, nous pourrons avoir quatre ou cinq milliards d’années de rab’ ?

Sous réserve que les armes, le réchauffement, les maladies, n’aient pas fait table rase de l’Humanité,
ou pourrait elle être, que pourrait elle faire (ne pas faire ?) dans plusieurs milliards d’années ?

Vertigineux, inimaginable.
Et d’ailleurs je n’ai pas trouvé quel était le roman de science fiction le plus lointain,
aucun en tout cas auquel je puisse penser qui ne se trouve dans ce millénaire …

Des milliards d’années :
Il y a de la place pour l’imagination la plus délirante, la plus forte, la plus folle, la plus imaginative !

et puisque nous parlions vie éternelle : paradis ou enfer, on aurait pu titrer : des milliards damnés.

Publié dans culture, perso, sciences, tech | Pas de Commentaire »

michel delpech

Posté par bifaceb le 24 juin 2015

 

Depuis quelques mois, on nous dit que Michel Delpech est en train de s’éteindre, victime d’un cancer de la gorge.

J’en suis triste et voudrais lui rendre hommage avant,

avant sa mort, avant que les médias ne soient  remplis de toutes les compils, des défilés de ceux qui l’ont côtoyé,…

Michel Delpech , au début des années 70, ce sont des souvenirs

Wight is Wight (en hommage au festival de Wight, et à Black is Black, Noir c’est Noir chanté par Johnny),
et surtout « Pour un flirt », que j’ai chantonné tout l’été 1971 et qui est restée  longtemps dans ma tête !

et puis aussi : Chez Laurette, Les Divorcés , Que Marianne était jolie, Quand j’étais chanteurLe Loir-et-Cher ,
des musiques faciles à retenir, des paroles bien trouvées sur des thèmes très variés !

J’espère que là où il est, il se rend compte de notre émotion et de ces hommages.

 

 

Publié dans culture, perso | Pas de Commentaire »

eglise en cible

Posté par bifaceb le 22 avril 2015

 

L’autre dimanche, à la messe, je me disais que les fanatiques islamistes ne s’attaquaient pas en France aux églises, aux messes,
pourtant rassemblement de chrétiens.
J’en concluais qu’ils ciblaient : que journalistes, juifs, policiers étaient visés,
que « les autres » étaient épargnés, ou parfois tués par hasard ou maladresse.

Il semble que ce ne soit plus le cas aujourd’hui, ce qui accroît(rait) le degré de violence, de barbarie des terroristes.

Grave.Triste.

 

Publié dans économie politique société démographie, perso | Pas de Commentaire »

avec ou sans vin

Posté par bifaceb le 27 janvier 2015

 

Autour de mon travail se sont ouverts depuis un an plusieurs « bistrots » qui s’identifient comme des bars à vin,
présentant et vendant des bouteilles mais aussi des tartines, des « amuse gueule » pour permettre de déjeuner,
en mettant l’accent sur le vin, sa qualité, son origine, le reste étant un agréable accompagnement…

Par ailleurs, parfois quasiment en face, s’ouvrent des restos légers, mi bio mi végétariens, mi wrap, des briocheries,
des sandwicheries d’origine nord-américaine, qui eux, ne vendent ni vin,  ni alcool, ou parfois une simple bière…
Les deux types d’établissement sont en général assez petits, avec une bonne dose de « à emporter »

Drôle de clivage qui remplace nos bistrots et cafés traditionnels, « généralistes »
où on venait prendre un « vrai »  repas, éventuellement arrosé…

Les clientèles  sont plus féminines d’un côté, et les tenanciers plus masculins de l’autre, tous jeunes et serviables.

Je n’ai pas d’explication de cette nouvelle « structuration de l’offre », qui oblige cependant à faire des choix avant d’entrer au resto,
ce qui peut être  compliqué quand on est nombreux, ou même deux !

 

Publié dans misc, perso | Pas de Commentaire »

du champagne …

Posté par bifaceb le 21 janvier 2015

 

J’aime cette vision du champagne :

In victory, you deserve Champagne. In defeat you need it.

 Winston Churchill

Je ne peux vivre sans champagne, en cas de victoire, je le mérite ; en cas de défaite, j’en ai besoin.

Napoléon Bonaparte

qui, il est vrai s’applique à d’autres produits euphorisants !

Je l’ai réécrite à ma manière :

« le Champagne, souvent compense, parfois récompense « .

ou, en plus court: le Champ (agne) , ça compense ou ça récompense !

Publié dans misc, perso | Pas de Commentaire »

mots bibliques et laïcs

Posté par bifaceb le 21 janvier 2015

 

J’aime rapprocher quelques préceptes issus des Ecritures et proverbes populaires …

Les sagesses sont parfois proches, les formulations bibliques sont plus fines, les dictons et proverbes plus directs.

 Par exemple, une formule qui a pu être entendue ces derniers temps :

Qui sème le vent récolte la tempête.

« Origine biblique : Osée 8, 7. « Puisqu’ils sèment le vent, il moissonneront la tempête »

Le nouveau testament est également violent, mais plus équilibré :

Celui qui prend l’épée périra par l’épée.

Matthieu.

Qu’en disent nos sages sentences ?

Simple et rapide : Qui s’y frotte s’y pique .

Pauvre et mal formulé : Celui qui crache contre le ciel, il (ou cela) lui retombe sur le nez.

Décidément, je préfère la Bible !

Publié dans misc, perso | Pas de Commentaire »

charlie au paradis ?

Posté par bifaceb le 10 janvier 2015

 

Tueries de Charlie Hebdo et de la porte de Vincennes:

sidération,
émotion,
condamnation,
compassion.
pas « soumission ».

« Charlie Hebdo » n’était pas ma tasse de thé,
ses provocs en « une » destinées à choquer,
son obsession antireligion, sa vulgarité.
mais Cabu, plus que d’autres, va me manquer,
et la voix, le rire de Bernard Maris, si particuliers.

ainsi, je ne lisais pas, suivais pas Charlie,
et aujourd’hui même, je ne le suis qu’à demi.

Mais, contre cette violence, nous devons être mobilisés,
pour la liberté de conscience, la liberté,
le respect et la dignité, pour notre humanité.

Ridiculiser le sacré, les croyances d’autrui, peut être drôle.
mais est souvent blessant, d’autant plus lorsque cette moquerie,
cette ridiculisation se fait en public, dans les médias, en « une ».

Si le délit de blasphème avait existé, le Conseil du Culte Musulman aurait gagné en justice,
lorsqu’il a attaqué la publication des caricatures de Mahomet par Charlie Hebdo
et les rédacteurs de Charlie seraient sans doute toujours vivants.

Une loi contre la haine, dont un article sur le blasphème ?

Haine, blasphème, des mots qui  font régresser notre humanité !

—————————

Et, sur un autre ton, comment Dieu, dans sa grande bonté,
traite t il  en ce moment ces anticléricaux assumés ?
comment rejoindront ils les justes et les croyants ?

Et comment l’Eglise, demain, parlera t elle en chaire de ces événements ?

 

Publié dans économie politique société démographie, perso | Pas de Commentaire »

12345...7
 

Racisme Anti Kabyles |
alfredsylvens |
Marie Anne Isler Senatorial... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | libre pensée
| le rôle de la France dans l...
| athmanebessalem