laurent descend

Posté par bifaceb le 19 mars 2014

 

 

Au bout de deux mois, Laurent Ruquier arrête son « émission pour tous »
qui n’avait pas su trouver son public  sur France 2.
« émission pour tous » et « jusqu’ici tout va bien », les deux noms avaient été choisis par France 2 pour faciliter l’ironie !

J’aimais bien Laurent Ruquier, un Ruquier d’avant, plein de spontanéité, de nouveauté, d’invention,
moins, vulgaire, moins beauf, moins salace (moins grosses têtes de Bouvard, en un mot),
qui n’était pas dans la promo systématique, dans un effet microcosmique de sa bande de copains, dans l’entre-soi…
Aujourd’hui, il y a de la lassitude devant ce Ruquier omniprésent sur les ondes, qui s’autocélèbre largement…

Et un autre point mérite d’être souligné : un des aspects intéressants de Ruquier était la diversité des profils de « sa bande » :
diversité des âges, des origines, des opinions politiques allant de l’ex mao embourgeoisé Gérard Miller à Steevy Boulay,
passé du loft à l’UMP … mais l’année dernière cette diversité s’est heurtée au débat « mariage pour tous/manif pour tous » :
la bande a été très militante pour la loi Taubira , n’a jamais donné la parole à ses opposants, les a au contraire vilipendés, ridiculisés, …
alors que ceux ci représentent une moitié de la population, et sans doute une bonne proportion des spectateurs du pré 20 heures de la 2 !!
Peut-être Ruquier paye t il aussi cette partialité, cette fermeture, comme Sophia Aram, qui disait  mépriser ceux qui ne l’approuvaient pas.

 

 

 

Publié dans économie politique société démographie, misc, perso | 1 Commentaire »

oh,enrico !

Posté par bifaceb le 28 février 2014

 

Quelle belle histoire des années fric d’avant crise de 2008 !

Sans doute démarché par des commerciaux superformants, formés, motivés,

il vend son bien pour gagner en « faisant travailler l’argent »,

oubliant qu’il n’y a pas de rendement sans risque,

mais il a mal choisi son moment, perd de l’argent,

et poursuit les mauvais conseilleurs qui sont aussi, en l’occurrence, mauvais payeurs,

et, perd son prcès, au moins pour l’instant.

Enseignait on à l’école d’Enrico  :

« un tien vaut mieux que deux tu l’auras »

ou « l’argent est un bon serviteur et un mauvais maître ».

 

C’est un saltimbanque, un artiste, pour cela il lui sera beaucoup (par)donné !

 

———————-

cupidité et stupidité au départ : hypothéquer sa maison tropézienne pour spéculer,
avidité et pugnacité à l’arrivée en réclamant, pour s’être (avoir été) trompé,  45 M€ !

bref, un peu d’opacité, et beaucoup de nullité !!

 

dans le Figaro du jour

 

Enrico Macias condamné à rembourser 30M€

  • Home ECONOMIE Flash Eco
    • Par Le Figaro.fr avec AFP
    • Mis à jour le 28/02/2014 à 15:17
    • Publié le 28/02/2014 à 15:15

Le chanteur français Enrico Macias a été condamné à payer 30 millions d’euros à la filiale luxembourgeoise de la banque islandaise Landsbanki, aujourd’hui en liquidation, qui lui avait accordé en 2007 un prêt d’un montant de 35 millions d’euros. Dans un jugement que l’AFP s’est procuré, le Tribunal de Luxembourg a condamné mercredi le chanteur à payer à la banque en liquidation le montant de 30,071 millions d’euros avec les intérêts conventionnels à compter du 1er janvier 2013. Les juges luxembourgeois ont également validé une saisie-arrêt sur les contrats d’assurance-vie de l’artiste auprès de la compagnie Lex Life & Pension (entreprise qui était liée à la banque islandaise) afin de s’assurer du recouvrement des 30 millions d’euros à la liquidatrice de la banque.

En juillet 2007, Enrico Macias et son épouse, aujourd’hui décédée, avaient contracté un prêt auprès de Landsbanki, garanti par deux biens immobiliers, dont la villa du chanteur à Saint-Tropez. Il s’agissait d’un prêt de type « Equity release » consistant à mettre en garantie un ou des biens immobiliers pour obtenir des liquidités utilisables librement et dont le montant est déterminé par la valeur de ces biens. L’emprunteur ne reçoit qu’un certain pourcentage de la somme totale empruntée et est obligé d’investir le différentiel dans des supports spéculatifs. En l’occurrence des contrats d’assurance-vie dans le cas des prêts consentis par Landsbanki.

Enrico Macias reçut 9 millions d’euros en liquide et le surplus de 26 millions fut investi dans trois polices d’assurance-vie: deux de 11 millions chacune et un contrat de 4 millions. En 2008, la banque islandaise fut déclarée en cessation de paiement puis en liquidation et la valeur du portefeuille d’assurance-vie s’écroula. Les biens gagés ne permettant plus de couvrir les ratios de couverture du contrat prêt, la liquidatrice réclama en 2009 le remboursement intégral du prêt. Ce à quoi le chanteur français s’opposa.

Enrico Macias avait attaqué la banque en liquidation devant le tribunal de commerce luxembourgeois en réclamant la nullité du prêt de 35 millions d’euros. Ses avocats ont invoqué des fautes de Landsbanki et considéré que le montage financier qui lui fut proposé reposait « sur un mensonge juridique et économique, mais également sur une tromperie concernant ses véritables risques ». Le chanteur demandait aux juges luxembourgeois des dommages et intérêts en réparation de son préjudice évalué à 43,513 millions. Mais les juges luxembourgeois ont débouté le chanteur en arguant qu’il était « un investisseur averti » et qu’il avait contracté le prêt de 2007 « en toute connaissance de cause ». Contactés par l’AFP, les avocats luxembourgeois d’Enrico Macias n’ont pas souhaité commenter cette affaire ni dire si leur client entendait faire appel du jugement.

 

Publié dans économie politique société démographie, misc, perso | Pas de Commentaire »

mémoires et mégalomanie

Posté par bifaceb le 18 février 2014

 

Cette plaque rue de Rennes à Paris m’a toujours choqué :

il y est fait allusion à un attentat dont on ne dit ni la date, ni le nombre de victimes (62) , encore moins leurs noms*…

Certes, la nation porte son attention à toutes les victimes du terrorisme, et pas seulement à certaines,

mais cette plaque n’est pas à cet emplacement par hasard !

de plus, elle est anonyme : qui l’a rédigée et placée là ?

plaque rue rennes

 

Le pouvoir rend fou, et mégalo, le second septennat de François Mitterrand en est aussi un exemple.

——-  pour info:

* Wikipedia :  http://fr.wikipedia.org/wiki/Attentat_de_la_rue_de_Rennes

L’attentat de la rue de Rennes, perpétré le 17 septembre 1986 devant le magasin Tati et le siège du magazine Le Point, dans le 6e arrondissement de Paris, fit 7 morts et 55 blessés.

 

 

Publié dans la politique au quotidien, misc, perso | Pas de Commentaire »

pipolémiques

Posté par bifaceb le 24 janvier 2014

 

Chacun sait, voit que les grands médias, en particulier télévisuels, radiophoniques, aiment parler des pipoles,

et nous en rabâchent les oreilles jusqu’à plus soif….

Par ailleurs, les médias aiment aussi le côté combat  » d’ homme à homme » du débat politique, favorisé par l’élection présidentielle au suffrage universel.

J’espère toujours mieux de la presse écrite. Parfois, rarement, elle arrive à jouer ce rôle : La Croix n’a pas parlé des aventures nocturnes du président, et son tirage ne diminue pas…

Mais d’autres n’arrivent pas à maintenir le niveau demandé: Le Monde, notre intellectuel journal de référence est de plus en plus dans la personnalisation, la polémisation du débat politique, économique et social.

J’en veux pour preuve le titre du Monde daté d’aujourd’hui :

 

Délinquance, popularité : 

premières difficultés pour Manuel Valls.

 

Tout d’abord, j’avais cru comprendre que le ministre de l’intérieur avait déjà eu quelques « difficultés », avec les manifestants anti mariage gay,  les Roms, l’ »affaire Léonarda »,
sans parler de Dieudonné, etc…

Ensuite, et surtout, l’important n’est pas tant le ministre , mais les chiffres de la délinquance, relayés en petits caractères dans le paragraphe suivant.

Décidément, j’arrête mon abonnement au quotidien, un abonnement qui était déjà largement de soutien, militant, je n’ai pas le temps de lire un quotidien, que je trouve déjà facilement gratuitement ici ou là, en particulier sur le net.

Je m’abonnerai à l’édition du Monde we, comme pour le Figaro, 

des hebdos le samedi et le dimanche, et en semaine, l’info en ligne.

 

Publié dans la politique au quotidien, misc, perso | Pas de Commentaire »

1,99 enfant

Posté par bifaceb le 14 janvier 2014

Info du jour :

Si la France compte désormais 66 millions d’habitants, les naissances ont été moins nombreuses en 2013 qu’en 2012 : 810 000 bébés sont nés, soit 11 000 de moins que l’année précédente, une baisse de 1,34 %. Depuis un pic en 2010, le nombre de nouveau-nés baisse chaque année.

L’indice de fécondité est passé en 2013 sous le seuil des deux enfants par femme, à 1,99.

Des esprits simplistes, certainement mal tournés, feraient volontiers un lien avec toutes les mesures de limitation des avantages fiscaux des familles mis en place par le gouvernement depuis mai 2012…

Publié dans économie politique société démographie, misc, perso | Pas de Commentaire »

merci

Posté par bifaceb le 14 janvier 2014

 

 

Comment répondre à un merci ?

Dans nos habitudes de conversation, couper court, ne pas répondre , peut parfois paraître froid, cavalier, à peine poli…

 

mais alors ?

- le français correct indique de répondre : « je vous en prie ». N’est ce pas un peu précieux ?

- le plus populaire est « de rien ».  Cette fois, c’est dévalorisant.

- régionalement deux réponses fonctionnent bien :

  • « s’il vous plait » , dans le Nord, comme les allemands utilisent « Bitte »
  • « bienvenue », au Québec, comme les américains avec Welcome

à titre personnel, au merci, je réponds « merci »  : égalité des formes comme avec un bonjour/bonjour, aurevoir/aurevoir…

 

Publié dans misc, perso | Pas de Commentaire »

pas de tour aux alentours

Posté par bifaceb le 7 janvier 2014

 

Depuis des siècles, avec ses châteaux, ses cathédrales, l’Homme a construit des ouvrages de grande dimension, visibles, ayant une fonction propre:
défense, confort, culte, art, en manifestant une richesse destinée à impressionner le passant.

Depuis un siècle les municipalités, les bâtisseurs, veulent faire haut et mince, veulent construire des modernes dolmens : Tour Eiffel, puis  Flat Iron Building, and then Empire State Building, ou, plus modestement, Tour Perret à Amiens, ces réalisations érectives  de la première moitié du siècle ont cédé la place à des tours plus hautes, conçues comme des monuments à la gloire de leurs commanditaires, rivalisant de hauteur et parfois d’imagination.

Les maires sont parfois bien imprudents et court termistes, médiatiques dans leur vision urbanistique, leurs projets basés sur des architectures trop voyantes pour être élégantes, encore moins durables.

par ailleurs, parfois, rarement, le laid d’hier, l’original devient beau aujourd’hui :

la tour Eiffel en est un bel exemple !

Mais je n’arrive pas, à Paris,  à m’habituer à la tour Zamansky surplombant Jussieu, même refaite récemment, à l’horrible bâtiment haut du boulevard Morland de la préfecture/mairie de paris (où sont situés, paraît-il, les locaux du service d’urbanisme de la mairie de paris, ce qui leur permet une belle vue sur le chevet de Notre Dame, sans percevoir leur propre tache), ni même la tour Montparnasse , sobre, mais disproportionnée.

c’est pourquoi quand j’entends Anne Hidalgo mettre dans son programme une immense tour triangle Porte de Versailles, sans aucun logement, je dis « halte », tout comme les tours projetées par André Santini à Issy ou par son rival de l’autre rive Baguet, pour l’île Seguin.

modérons la consommation de béton !

Il n’est pas sain que ce soit la candidate de la gauche qui apparaisse plus dans la main des promoteurs que sa rivale UMP !!

 

 

flat iron new-york_                  tour-perret-amiens

 

Des_tours_049 Des_tours_013

Publié dans économie politique société démographie, misc, perso, sciences, tech | 2 Commentaires »

euronouveau

Posté par bifaceb le 31 décembre 2013

lettonie

Demain, la Lettonie rejoint l’Euro, bienvenue aux lettons, lettones…

Nous serons 18 pays dans la zone Euro (sur les 28 de l’UE), presque 350 millions d’habitants échangeant des euros,
plus que le dollar des USA !

Bien sur, la Lettonie est déjà dans l’espace Schengen, comme 25 autres pays, dont la Norvège, la Suisse , qui ne sont pas dans l’UE,

comme le deviendront bientôt, un jour plus ou moins lointain, la Bulgarie, la Croatie, la Roumanie et Chypre,
la Grande Bretagne préservant son insularité, n’y participe pas, et l ‘Irlande est bien obligée de la suivre dans cette option.

 Ces 18 pays Euroschengen, ayant vocation à devenir plus de 20,
constituent bien le cœur actif de l’Europe, l’avant- garde éclairée du projet fédérateur.

En cette année d’élections européennes importantes,
les premières depuis la crise,
cette dynamique se poursuit !

 

Lettonie

 

Forme de l’État République parlementaire
Président Andris Bērziņš
Premier ministre Valdis Dombrovskis
Langues officielles Letton
Capitale Rīgaeuronouveau dans économie politique société démographie 18px-Geographylogo.svg55° 30′ 5″ N 37° 20′ 3″ E
Géographie
Plus grande ville Rīga
Superficie totale 64 597 km2
(classé 121e)
Superficie en eau 1,5 %
Fuseau horaire UTC + 2
Histoire
Indépendance De la Russie
De l’URSS
Date 18 novembre 1918
8 novembre 1991
Démographie
Gentilé Lettons, Lettonnes / Lettones
Population totale (2011) 2 204 7081 hab.
(classé 137e)
Densité 35 hab./km2
Économie
IDH (2005) en augmentation 0,855 (élevé) (45e)
Monnaie Euro (Eur​)
 

 

Publié dans économie politique société démographie, misc, perso | Pas de Commentaire »

« c’est mieux quand ça change »

Posté par bifaceb le 11 décembre 2013

 

Tous les jours ressassés sur les ondes ces messages autour d’une saynète simpliste :

« les arts de la table, c’est mieux quand ça change »….

il faut changer sa vaisselle, même si elle fonctionne, car « c’était celle de mamie »…

Maintenant une gamine qui vous dit : il faut changer de chaudière car elle est vieille comme les meubles…

Au moment ou une loi vient d’interdire l’ »obsolescence programmée », la publicité nous incite à changer, jeter

ce qui fonctionne, sous prétexte de modernité, par négativisme de l’ancien….

 

halte à ces pubs au message tellement contradictoire avec l’intérêt  à moyen et long terme de notre société, de notre planète….

 

Publié dans économie politique société démographie, la politique au quotidien, perso | Pas de Commentaire »

chaos à bangui

Posté par bifaceb le 11 décembre 2013

 

 

1903-1960: cinquante sept ans de colonisation française

1960-2013 : cinquante trois ans d’indépendance

 

Comment ne pas se poser la question iconoclaste, taboue :

la situation en République Centrafricaine ne serait elle pas meilleure
si l’indépendance, la décolonisation n’avait pas eu lieu ?

L’indépendance n’a t-elle pas d’abord été voulue par les élites locales qui cherchaient surtout leur part de pouvoir et de prébendes,
qui se sont appuyées sur les aspirations à un meilleur niveau de vie du peuple centrafricain, et la jalousie des élites coloniales ?

Une colonisation qui générait des investissements, qui avait, depuis la seconde guerre mondiale,
une volonté de développement, d’éducation et de promotion des africains,
avec, bien sûr, toutes les réserves que l’on peut faire sur les postures colonisateurs/colons/colonisés/indigènes.

L’exploitation des ressources naturelles est possible dans un pays sûr, elle rapporte localement comme elle exporte,
impossible là où instabilité politique, corruption économique, conduisent  à l’insécurité publique…

Du gagnant gagnant d’un partenariat entre les peuples, on est passé à un peuple miséreux et malheureux,
et une armée qui doit traverser Méditerranée et Sahara pour policer les bandes rivales, les bandits de grand chemin…

Échec .

 

 

Publié dans économie politique société démographie, perso | Pas de Commentaire »

1234567
 

Racisme Anti Kabyles |
alfredsylvens |
Marie Anne Isler Senatorial... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | libre pensée
| le rôle de la France dans l...
| athmanebessalem