trésors cachés

Posté par bifaceb le 26 novembre 2013

 

Nous aimons l’idée que, quelque part, il y a un « trésor caché », une solution miraculeuse, qu’il suffit de découvrir et d’utiliser,
pour mettre fin aux maux de notre société.

On a trouvé pèle mêle dans ce concept l’Eldorado,
puis  la Révolution, le communisme (horizon indépassable), ou ensuite l’Europe (sauter comme un cabri), …

On y met aujourd’hui volontiers les avoirs colossaux cachés dans les paradis fiscaux.
Il suffirait de mettre la main dessus pour trouver la solution à tous nos maux.
Sans effort, sans aucune remise en cause perso,
dans un moderne « auto, boulot, goulot, bédo, gros dodo… »

Facile, si facile…
En fait le trésor est dans l’effort
chercher est progresser,
ici est un défi,
ailleurs n’est pas toujours meilleur !

 

 

Publié dans économie politique société démographie, la politique au quotidien, misc, perso | Pas de Commentaire »

morts en duo

Posté par bifaceb le 25 novembre 2013

 

 

Je viens de lire le récit du suicide au Lutetia, à Paris, ce wikende, de Georgette et Bernard Cazes, 86 ans.
Ayant « fait leur vie », ils ont choisi d’avoir la liberté de partir dans la lucidité et la sérénité.

Je ne comprends pas qu’on ne puisse se procurer des drogues « pour mourir sereinement »
quand on a remboursé à la vie ce qu’elle vous a donné, que le présent n’est pas facile, que le futur est sombre…

Plus qu’à d’autres morts médiatiques mises aujourd’hui en relation avec celles -ci dans les journaux,

plus qu’au suicide assisté, je pense qu’il s’agit ici d’un suicide lucide, que chacun peut vouloir un jour.

—————

Souvenons nous de grands intellectuels : André Gorz et sa femme Dorine, d’ Alfred Koestler et son épouse Cynthia,

partis aussi volontairement,  la main dans la main….

cf dans ce blog: http://bifaceb.unblog.fr/2012/11/22/sartre-rien/

 

De beaux exemples de vie et de mort.

 

-

Publié dans économie politique société démographie, misc, perso | Pas de Commentaire »

racisme …

Posté par bifaceb le 14 novembre 2013

 

Qu’est que le racisme ? la définition est une discrimination ou une catégorisation liée à la race :

« Le racisme est une idéologie qui, partant du postulat de l’existence de races humaines,
considère que certaines races sont intrinsèquement supérieures à d’autres »…

 

A ma connaissance, personne aujourd’hui ne prône ce type d’idées.

 

Personne ne défend une discrimination sur la base de la race:

plus de racisme assumé par une idéologie, un parti, c’est toujours ça de pris !
Nulle part en France n’existe une quelconque restriction, discrimination raciale publique, heureusement.

Des français qui ont longtemps mis Noah en tête des français préférés,

qui, au niveau mondial,

citent Gandhi, ML King et Mandela comme les trois personnages mondiaux les plus importants depuis 70 ans,

qui apprécient Obama, Omar Sy, Zidane, etc…

ne me semblent pas particulièrement racistes,

même si des imbéciles, des beaufs, des provocateurs, des paumés frustrés, font partie du lot…

 

Dans mon environnement pro ou perso, je ne vois aucun racisme,
au contraire, 
j’ai des cas concrets où des précautions spécifiques ont été prises à l’encontre de quelqu’un issu d’une minorité,
par souci de ne donner aucune prise à une accusation de racisme.
-
et puis, cette question :
moi, personnellement, comment réagirai-je à un supérieur hiérarchique, un chef, un patron noir ?
- une question souvent peu abordée alors que chacun peut voir, autour de lui, qu’il y a bien peu de « boss colorés »,
et je me souviens qu’il y avait eu un débat avec des sous entendus raciaux quand il avait été question que Lilian Thuram,
noir comme chacun le sait, et portant haut sa couleur de peau, soit entraineur de l’Equipe de France:
des joueurs blacks, oui, mais pas leur « chef »….
- nul doute que la compétence, le charisme, la capacité managériale primant, je n’aurais pas de difficulté spécifique à être dirigé par un patron noir. D’ailleurs, en fouillant bien dans ma mémoire, je me suis aperçu que mon premier patron était noir, durant mon service militaire en coopération, et ce fut tellement naturel que je ne m’en souvenais presque plus !
Mais l’interrogation reste : en France, bien peu de patrons noirs
(alors que beaucoup d’arabes, de chinois, d’indiens). Pourquoi ?
———–

Publié dans économie politique société démographie, la politique au quotidien, misc, perso | Pas de Commentaire »

dylan

Posté par bifaceb le 14 novembre 2013

Hier, 13 novembre,

 

Bob Dylan décoré de la Légion d’Honneur

« The Times They are a-Changin« 

 

ou, plus simplement, méchamment

 » The men, They are Aging« 

Chevalier des Arts et Lettres eut été insultant, insuffisant ? quel sens ont ces décorations ?

Publié dans la politique au quotidien, misc, perso | Pas de Commentaire »

11 novembre

Posté par bifaceb le 11 novembre 2013

 

 

11 novembre, nos valeurs…

 

11 novembre 2009, 23:27
Ce matin, je suivais le défilé, je participais, comme tous les ans, aux cérémonies en hommage aux victimes des guerres du XX ème siécle. Drapeaux, chants, Marseillaise, bien sûr me revenait en tête le débat lancé par le gouvernement sur l’ « Identité nationale ». Identité nationale? Qu’est ce que c’est pour moi? Et pour les autres? Une question que je ne me pose pas, dont nous ne parlons jamais, avec des amis, à la cantine alors que, souvent, nous discutons économie nous refaisons le monde…
Si je dois y réfléchir, c’est quoi l’ Identité Nationale? L’identité je vois: nom, carte, photos…. mais nationale? c’est une notion qui me parle peu.Je suis français, parce que né en France, de parents français, parlant Français, etc…comme M.Jourdain faisait de la prose.
Drapeau, Marseillaise d’accord, ce sont des symboles, des témoins d’un passé glorieux, parfois seulement des signes de ralliement.
Mais au delà?
Je ne me sens ni nationaliste, ni patriote, je saisis d’ailleurs mal la différence. Ces concepts me paraissent avoir été la cause majeure des deux guerres mondiales qui ont créé le malheur de l’Europe et de ses alliés, au XX ème siècle. Très franchement je me sens d’abord européen. Quand je réfléchis aux valeurs qui me guident, elles sont d’origine gréco-romaines, chrétiennes, humanistes, constituées autour de l’Europe et de la Méditerranée.
La spécificité française ne m’apparaît pas: le « siècle des lumières » se terminant par la Révolution? Certes, mais, après ce si beau mouvement intellectuel, pour une déclaration des droits de Homme et du Citoyen, que d’excès, de violence injustifiable, aboutissant, in fine, à l’Empire, la guerre, la restauration. Ma fierté est limitée. D’autant qu’au même moment la France était un des pays les plus actifs en matière de traite négrière, d’esclavage, une horreur absolue. Non, décidément, je me sens d’abord européen, et mon panthéon des hommes qui ont marqué, fait l’Europe et le monde, comme des valeurs qui me tiennent à cœur, me rapprochent indissolublement, je le pense profondément, des Européens.
Et cette Europe, déchirée par les guerres et les nationalismes durant la première moitié du XX eme siècle, qui, maintenant, donne l’exemple: nous avons vécu presque 65 ans depuis le dernier grand conflit européen, une durée sans guerre sur nos territoires que nous n’avons, je pense , jamais connu en Europe, en France.
En 2020, bientôt,nous l’espérons, 75 ans (une vie) de paix : celle-ci aura alors duré aussi longtemps que la période des trois guerres franco-allemandes précédentes.
Quel symbole! Quel modèle!
Aucun conflit intraeuropéen ne sera plus possible, mais il faudra que la paix se répande, s’étende.
C’est notre défi, celui des générations suivantes…
11 novembre dans économie politique société démographie 13965_176573677715_3592382_n

———————————————————————–

Photo : "honneur aux poilus", oui sur le fond, non sur la forme,ces termes sont trop émotionnels et partiels pour moi.Je préférerais quelque chose de plus factuel, et qui englobe toutes les victimes de cette "grande guerre" :"hommage aux victimes de la guerre de 1914-1918 : soldats morts, blessés, combattants des deux camps, familles endeuillées, vie brisées."c'est en reconnaissant l'ensemble, la complexité de la réalité que l'on fait, me semble t il, devoir d'histoire et de mémoire...par ailleurs, j'écoute avec attention les discours prononcés à ces occasions. je note que, comme le terme nazi se substitue sur les plaques commémorant les morts de la seconde guerre mondiale à celui d'allemand, le terme ennemi est très présent car il présente l'avantage de ne pas confondre l'ennemi d'hier et l'ami allemand d’aujourd’hui.

 

 

« honneur aux poilus » sur certains monuments aux morts,
oui sur le fond, non sur la forme,
ces termes sont trop émotionnels et partiels pour moi.
Je préférerais quelque chose de plus factuel,
et qui englobe toutes les victimes de cette « grande guerre » :
« hommage aux victimes de la guerre de 1914-1918 :
soldats morts, blessés, combattants des deux camps, familles endeuillées, vie brisées. »
c’est en reconnaissant l’ensemble, la complexité de la réalité que l’on fait, me semble t il, devoir d’histoire et de mémoire…

par ailleurs, j’écoute avec attention les discours prononcés à ces occasions.
je note que,
comme le terme nazi se substitue sur les plaques commémorant les morts de la seconde guerre mondiale à celui d’allemand,
le terme ennemi est très présent car il présente l’avantage de ne pas confondre l’ennemi d’hier et l’ami allemand aujourd’hui.

Publié dans économie politique société démographie, perso | Pas de Commentaire »

cinefacile

Posté par bifaceb le 7 novembre 2013

 

J’ai vu neuf mois ferme,
on ne s’ennuie pas (ferme),
mais on (je) ris bien peu.

La presse avait été unanime, décrivant une histoire originale, amusante.

Une histoire faiblarde, invraisemblable, ridicule, dont le résumé tient en une phrase,
et dont la fin, très hollywoodienne, est prévisible dès le début :
les deux héros, que tout oppose, pas complétement sympathiques au début:  la juge stricte et pas marrante,
le tueur abominable et méchant finiront pas se plaire pour former un joli couple:
la juge sera décoincée, le braqueur est un gentil gars.
Seule vraie bonne idée, l’avocat bègue ! 

La fin est prévisible, la morale tout aussi facile, et parfaitement conforme à une bien-pensée simpliste:
personne n’est vraiment ce qu’on croit: tel(le) qui juge pourrait à son tour être sévèrement jugé,
l’acteur principal, qui est en même temps le réalisateur, séducteur, est gentil, sympa,  même s’il a volé, profité d’une femme enivrée, etc…

 

Ai aussi vu, depuis, « Quai d’Orsay ». J’ai beaucoup ri et aussi apprécié  la caricature un peu acide  des « politiques ».

Dans les sorties récentes, j’espère qu’Orsay dépassera la Santé,
qui semble pourtant bien partie en matière d’entrées.

Publié dans misc, perso | Pas de Commentaire »

une réussite collective.

Posté par bifaceb le 11 octobre 2013

 

Le nombre de tués par kilomètre parcouru divisé par plus de 20 en moins de 40 ans !

Quelle belle réussite !

 

une réussite collective. dans économie politique société démographie france_tues_route-283x300

 

nombre maxi de tués en 72 : 18 000


et dire que c’est en novembre 72 que j’ai eu mon permis :
j’ai pris ma part de cette diminution, ou je l’ai déclenchée !!

Publié dans économie politique société démographie, misc, perso | 1 Commentaire »

trente ans, le temps d’avant.

Posté par bifaceb le 24 septembre 2013

trente ans, le temps d'avant. dans perso escalier-mairie-st-mandemairie-st-mande dans perso

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

glise_notre-dame-du-travail_-paris-_1-300x225   eglise-ndt-2-2-300x224

 

 

 

bourienne-3-2-269x300                                    23 et 24  Septembre 1983                                                                               

Publié dans perso | Pas de Commentaire »

démo des mots en o

Posté par bifaceb le 15 septembre 2013

démo des mots en o  dans misc metro-boulot-dodo-2-300x225

 

J’ai toujours été étonné que le fameux slogan soixante huitard « Métro, Boulot, Dodo »
symbolisant l’aliénation par le travail et les conditions de vie, si souvent cité, ait été si peu détourné, enrichi…

J’avais entendu il y a longtemps de la part des féministes « marmots, boulot, dodo  »
aujourd’hui, c’est le nom d’un blog canadien sur la vie de mères de famille.

mais il y a bien d’autres variantes simples
du fatum de nos existences:

prolétaire parisien
métro, boulot, dodo

destins, turbins, larbins :

ouvrier provincial
boulot, bistro, dodo

voire
bistro, boulot, dodo

lumpen prolétaire
robot, boulot, zéro

la femme du prolo
marmots, boulot, dodo

la femme du prolo en vrai
marmots, boulot, fourneaux

bourreaux au jour le jour
bébé, nounou, métro,
patron, mac do, boulot,
presto, frigo, dodo

chômeur
bistro, mégots, loto

parisien(ne) qui réussit
métro, boulot, journaux
puis
twingo, bureau, impôts
puis
vélo, réseaux, resto

cadre urbaine
bébé, nounou, bureau,
presto, resto, dodo

artisan débutant
boulot, boulot, soho

dandy
porto,  tango, pavot

fêtard
resto, euros, saxo
ou
tripot, tarot,
disco

alcoolo
bistrots
, poivrot, soûlot
ou

caveaux
, goulot, caveau

toxico
accro, bédo, pavot

aristo
château, polo, porto

écolo rural
chevaux, rabot, tricot

intello
philo, expos, mytho

artiste raté
ego, homo, goulot

clodo
métro, goulot, crado

vie facile
clicquot, bingo, bimbo 

destin raté
mégots, goulot, zéro

destin réussi
héros, euros, eros
variante
héros, euros, ayrault

destins croisés
clodo, salop, héros

études réussies
tableau, exos, pipo

richesse
euros, banco, lingots

richesse bis
lingots, eldo rado

destin tragique
caniveau,  collabo, échafaud

star
mégalo, promo, show, bobino, bravos


—- impros

nombreux zéros
micro, nano, pico, avo gadro

 votre visite ici…
hello, cadeau, ciao

et plus, suivant votre imagination…

———————————————-

Il est amusant de constater que ce slogan vient d’un vers
écrit au début des années 50 par le poète Pierre Béarn,
disparu inconnu en 2004,
dont un poème, ce vers, semblent avoir été lus dans les amphis de mai 68,
un vers dont le sens était d’ailleurs un peu différent :

« Pour gagner le salaire
D’un morne jour utilitaire
Métro, boulot, bistro, mégots, dodo, zéro »

http://pierrebearn.free.fr/pierrebd.htm

————————————————————-

au XIX ème,

des poètes, les chants anarchistes ont eu d’autres expression imagées
pour décrire la souffrance du peuple au quotidien, et tout au long de sa vie :


chair à canon,
chair à patron,
chair à pognon,
chair à garçons,

chair à maison,

chair à prison.

moins dramatique, la vie d’une femme bourgeoise

sage, volage, mariage, veuvage

la vie prolétaire

crétin, larbin , turbin

 

————————————————————-

destins, dessin du XXI ème siècle

 

metro-boulot-caveau dans perso

 

 

 

 

 

 

 

merci à  www.jackuse.com

 

variantes plus construites :

 

En 2001, j’avais imaginé ces alexandrins sur les 35 heures :

Les RTT de chacun, prolos et  bobos :

Nous avons bien bossé, aujourd’hui, c’est repos:
Ni  métro, ni boulot, ni auto, ni bureau,
au masculin,
Tarot,
brico, loto, congelo, apéro,
au féminin,
Tarot, tricot
, frigo et fourneaux, apéro ,
ou, CSP+,
Vélo, expo intello,  resto, concerto,


Et pour tous, in fine, gros dodo !


 

———————————————–

Version adaptée à la vie de travailleuse:

Du boulot, des marmots
Et si peu de repos !

Fini dodo,
Mari, marmots,
Café, frigo,
Manteau, métro,
Boulot macho,
Marché, fourneaux,
Dîner, bobos,
TV, tricot,
Au lit, pas tôt,
Libidodo
Mini dodo…

————————–

Et une version perso,
sur les vacances en duo.

Hors du lit, pas trop tôt.
Café. Pas de boulot,
Des journaux, la radio.
Ni enfants, ni ados:
Le marché, rapido,
Puis bateau, ou balnéo.
Déjeuner tranquillo:
Congelo et frigo,
Un peu de vin, de l’eau.
La télé, les infos.
Des amis, un tarot,
Dominos et repos,
Au couchant, une virée :
Auto, moto, vélo.
Apéro, puis  resto,
DVD ou Ciné,
Calino libido,
Et, en duo, bon dodo !

metro-boulot-dodo-1-300x113

 

 

Publié dans misc, perso | Pas de Commentaire »

Protégé : travaux, dodo

Posté par bifaceb le 24 août 2013

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Publié dans perso | Commentaires fermés

1...34567
 

Racisme Anti Kabyles |
alfredsylvens |
Marie Anne Isler Senatorial... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | libre pensée
| le rôle de la France dans l...
| athmanebessalem